Débuts canons pour Shelly-Ann Fraser-Pryce à Nairobi, Ferdinand Omanyala domine Fred Kerley

Shelly-Ann Fraser-Pryce a débuté sa saison en trombe. (K.Aoki/Presse Sports)

L'octuple médaillée olympique Shelly-Ann Fraser-Pryce a signé la grande performance du meeting de Nairobi, samedi, avec 10"67 sur 100 m. Le Kenyan Ferdinand Omanyala s'est imposé chez les hommes en 9"85 devant l'Américain Fred Kerley.

Après une mise en jambes à Kingston, sur 200 m (22"79), il y a deux semaines, Shelly-Ann Fraser-Pryce a frappé fort, samedi à Nairobi, un meeting du Continental Tour. En altitude (1612 m), la légende jamaïcaine a survolé le 100 m en 10"67 malgré un léger vent de face (-0,4m/s). Jamais la sprinteuse de 35 ans n'avait été aussi vite aussi tôt dans la saison. SAFP a signé le troisième chrono de sa carrière, à 7 centièmes de son record (10"60 en août 2021 à Lausanne).

lire aussi

La fiche de Shelly-Ann Fraiser-Pryce

Vice-championne olympique sur la ligne droite à Tokyo l'été dernier, Fraser-Pryce a écrasé la course, repoussant l'Egyptienne Bassant Hemida, 2e, à 11"02 (nouveau record national), l'Américaine Shannon Ray prenant la troisième place avec 11"33. Mauvaise nouvelle en revanche pour l'étoile montante du sprint africain, Christine Mboma. La Namibienne de 18 ans s'est visiblement blessée à la mi-course et a été évacuée.

Omanyala domine Kerley

Dernière épreuve du programme, le 100 m masculin, marqué par l'absence du champion olympique de la distance, l'Italien Marcell Jacobs, malade, a vu la victoire de Ferdinand Omanyala. L'enfant du pays, né dans la capitale kényane, s'est imposé après un très bon départ, en 9"85 (MPM), avec un vent favorable mais dans la limite légale (+2 m/s). Omanyala, 26 ans, a devancé le vice-champion olympique Fred Kerley (9"92), qui, quelques minutes auparavant, avait stoppé très tard son effort suite à un faux départ.

L'altitude, propice aux bonnes performances en sprint (22"43 pour la Nigérienne Aminatou Seyni, 20"05 pour le Canadien Aaron Brown sur 200 m), n'a pas été un problème en demi-fond, où le Kenyan Abel Kipsang a réalisé un excellent chrono de 3'31"01 sur 1500 m. La Sud-Africaine Prudence Sekgodiso a survolé le 800 m en 1'58"41. On peut aussi noter les 14'49"97 de l'Ethiopienne Girmawit Gebrzihair sur le 5000 m (MPM) et les 9'04"95 de la la Kazakhe Norah Jeruto Tanui sur le 3000 m steeple. Au marteau, les champions olympiques polonais du marteau se sont imposés : 78,06 m pour Anita Wlodarczyk et 81,43 m pour Wojcieh Nowicki.

lire aussi

Les résultats du meeting de Nairobi

lire aussi

Toute l'actualité de l'Athlétisme

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles