Décès de l'ex-international algérien Faouzi Mansouri

L'ancien international algérien de Montpellier Faouzi Mansouri, formé à Nîmes, est décédé à l'âge de 66 ans des suites d'une longue maladie, a annoncé mercredi 18 mai le club héraultais. Cet ancien défenseur ou milieu de terrain, a évolué à Nîmes de 1974 à 1980 et a également joué à Béziers et Mulhouse. Il a disputé 61 matchs avec l'équipe de Montpellier, durant trois saisons, d'abord entre 1981 et 1983 pour la première apparition dans l'élite du club pailladin suivie d'une descente immédiate, puis en 1985-86 en deuxième division, lorsqu'il a mis un terme à sa carrière. Mansouri, né en Tunisie, a participé à deux reprises à la Coupe du monde avec l'Algérie, en 1982 en Espagne et 1986 au Mexique. Ce joueur de devoir était titulaire aux côtés de Mustapha Dahleb, Rabah Madjer, Salah Assad ou Lakhdar Belloumi lors de la victoire historique (2-1) face à l'Allemagne de l'Ouest le 16 juin 1982 à Gijon. Malgré la première victoire d'une nation africaine face à un rival européen, les Fennecs ne s'étaient pas qualifiés pour le second tour du Mondial espagnol, en raison de « l'entente » entre les Allemands et les Autrichiens, qualifiée de « match de la honte » (victoire 1-0 de l'Allemagne, qui qualifiait les deux équipes). Après sa carrière sportive, Faouzi Mansouri avait intégré le groupe Nicollin, du nom de l'ancien président du club héraultais, Louis Nicollin, décédé en 2017. C'est désormais son fils Laurent qui dirige le club.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles