Décalons d’un mois le pass sanitaire pour les 12 - 17 ans dans les clubs de sport

·1 min de lecture

C’est l’édito sport de Virginie Phulpin. Le CNOSF, le mouvement olympique français, souhaite un assouplissement des mesures sanitaires dans les clubs de sport. Pour vous, si on veut vraiment que la France devienne une nation sportive, il faudrait notamment revoir le cas du passe sanitaire pour les mineurs dans les clubs.

Il ne s’agit pas de tout remettre en cause, mais de demander un peu de souplesse. Le passe sanitaire pour les 12-17 ans dans les clubs de sport doit être mis en place dès la fin du mois. Pourquoi ne pas attendre fin octobre comme le demande le CNOSF ? Prenons un exemple. Un collégien ou une collégienne de 13 ans participe aux cours d’EPS de son établissement. Il a cours de sport le lundi après-midi. On ne lui demande pas de passe sanitaire, bien sûr, il n’y en a pas pour les élèves à l’école. La cloche sonne à 16h30. L’enfant en question reste au gymnase parce qu’il enchaîne avec son entraînement de basket avec son club. Et là, on va lui demander un passe sanitaire à la fin du mois. Avouez que ça prête à confusion et que c’est difficile à justifier pour les clubs face à leur public. Et c’est un frein pour la reprise après 18 mois de crise sanitaire. De nombreux clubs sont aux abois financièrement, ils ont perdu des bénévoles, donc c’est difficile mettre en place les contrôles, et puis séduire de nouveaux adhérents dans ces conditions, ça ne fait que compliquer leur tâche. Le gouvernement préfère le passe sanitaire plutôt que de devoir fermer à nouveau les c...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles