La défense, chantier prioritaire de l'équipe de France à cinq mois de la Coupe du monde

Si le printemps est traditionnellement la saison des promesses, celles apportées par l'équipe de France ce vendredi face au Danemark n'engagent alors qu'à peu de choses. En lieu et place, cette défaite a rappelé quelques règles de bon sens. La première, que Didier Deschamps ne contredira certainement pas, c'est que les Bleus ont toujours construit leurs succès sur leur solidité défensive — et inversement expliqué leurs échecs par leur friabilité. Et c'est bien ce qui a péché lors de la dernière sortie au Stade de France. Bien qu'aux obsèques de son père au Pays basque, le coach a reconduit, en accord avec son bras droit Guy Stéphan, la même ligne que face à la Côte d'Ivoire à Marseille : Jules Koundé axe droit, Raphaël Varane central et Lucas Hernández axe…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles