Dégradations au Parc OL : "J’en aurais pleuré" explique Aulas, qui veut "des sanctions très graves"

Organisée au Parc OL, la finale de la Coupe de la Ligue entre Monaco et le PSG samedi soir (1-4) a laissé des traces. Des sièges et des WC ont été vandalisés dans la zone des supporters parisiens. Jean-Michel Aulas, le président du club lyonnais, veut des sanctions "très graves". "J’en aurais pleuré hier soir, a-t-il expliqué ce dimanche après le nul de son équipe à Rennes (1-1) dans le cadre de la 31e journée de Ligue 1.

A voir aussi >> Coupe de la Ligue: la LFP condamne le "vandalisme" des supporters du PSG (qui devra payer la note)

Image

"J’ai suivi de très près ces évènements, a indiqué Jean-Michel Aulas. La finale était magnifique. Les deux équipes, et surtout le PSG, ont délivré un match fantastique. Par contre, on a eu dans les tribunes des choses qu’on aimerait ne jamais voir puisque c’était de la dégradation pour de la dégradation. Une centaine de sièges détruits, des sanitaires tout neufs détruits. Pas par dépit, mais avec la volonté de casser ce qui appartient à nos supporters. Ça fait aussi très, très mal. J’en aurais pleuré hier soir. Ce sont des choses qui sont difficiles à supporter."

A voir aussi >> OL: "tétanisé", Aulas est en train de changer d’avis sur la vidéo

Image

"Plusieurs centaines de milliers d’euros" selon Aulas

"Les stadiers parisiens étaient sur place, a poursuivi le président de l’OL. Ils n’ont pas eu l’autorisation d’agir. Nous, on a tous...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages