Le départ du GP de Thaïlande retardé par la pluie

En Moto2, Tony Arbolino a remporté un GP interrompu par la pluie. (Mirco Lazzari GP/Getty Images via AFP)

La pluie perturbe les courses de moto, dimanche en Thaïlande. Le départ du Grand Prix de MotoGP, prévu à 10h, a été retardé et aura lieu à 10h55, tandis que la course de Moto2 a été interrompue après huit tours.

La pluie tombe fort sur le circuit de Buriram dimanche. Si la course de Moto3 a pu se dérouler normalement, celle de Moto2 a été interrompue après huit des 24 tours initialement prévus. Et le départ du GP de MotoGP, prévu à 10h, a été retardé. La direction de course a annoncé un nouvel horaire de départ, à 10h55.

En Moto2, avant le départ de la course, pris avec 13 minutes de retard, la direction de course avait décidé de réduire la distance d'un tiers, de 24 à 16 tours. Mais la piste glissante, qui a provoqué plusieurs chutes, dont celle du poleman thaïlandais Somkiat Chantra, l'a conduite à agiter le drapeau rouge, synonyme de retour aux stands pour les pilotes. Alors qu'elle espérait reprendre la course sous un format resserré de cinq tours, l'organisation y a finalement renoncé, devant la pluie qui redoublait d'intensité.

lire aussi


Le classement de la course de Moto2

L'Italien Tony Arbolino, premier au moment de l'interruption, s'est donc imposé devant le Tchèque Filip Salac et l'Espagnol Aron Canet. Arbolino et les autres concurrents ne remportent que la moitié des points en jeu pour le championnat du monde, comme le règlement le prévoit quand deux tiers de la distance de la course ne sont pas parcourus.