Désillusion pour les Bleus lors des Mondiaux de concours complet

Nicolas Touzaint a chuté. (B. Paquot /L'Équipe)

Après les chutes de Thomas Carlile et Nicolas Touzaint lors du cross, l'équipe de France est éliminée samedi des Championnats du monde qui se déroulent en Italie. Gaspard Maksud est 9e de l'épreuve individuelle.

L'équipe de France a vécu, samedi à Pratoni del Vivaro, une journée cauchemardesque. Eliminés des championnats du monde par équipes, les Bleus ont été très secoués lors du cross avec les chutes de Thomas Carlile et Nicolas Touzaint. Les chevaux et les cavaliers vont bien mais Nicolas Touzaint, dernier Français en piste, a connu une grosse frayeur. Le champion olympique par équipes des Jeux d'Athènes est tombé sur la sortie de la combinaison n°16 et l'épreuve a été interrompue pendant de longues minutes.

L'Angevin, conscient, a été pris en charge par le staff médical qui lui a posé une minerve, il est allé passer des examens complémentaires à l'hôpital mais son état n'est pas inquiétant selon l'entourage des Bleus.

lire aussi

Le résumé de la journée de vendredi

Sixième après le dressage, l'équipe de France espérait refaire son retard lors de ce cross mais, dès le départ, la journée a mal commencé avec Astier Nicolas et Alertamalb'Or. Le champion olympique par équipes de Rio a été un peu « dépassé » dans la descente très pentue de la redoutable combinaison n°7 et il a fini son parcours avec 39.4 points sur le cross (70.1 au total).

Thomas Carlile : « Je suis déséquilibré en y croyant jusqu'au bout »

Pour Thomas Carlile, tout semblait bien se passer jusqu'au n°19 où Darmagnac de Béliard s'est dérobé au dernier moment et l'a fait chuter. « Dans l'action, il a accroché l'obstacle avec son épaule, il a une plaie superficielle au niveau de l'épaule mais le cheval va bien, il est en pleine forme, a expliqué le Toulousain. Je suis désolé pour tout le monde parce que jusque-là, ça se passait plutôt très bien, il était très facile dans le galop, il a bien monté ses côtes, il était à mes ordres. C'est un cheval gentil et honnête, ce n'est pas un cheval qui cherche à passer à côté, il ne nous a pas habitués à ça. Je suis un peu jusque-boutiste dans mon action et je suis déséquilibré en y croyant jusqu'au bout. »

La seule éclaircie de cette équipe de France est venue du bizuth. Gaspard Maksud (Zaragoza) a signé un sans-faute dans le temps. « La jument a été fantastique. Il y a peut-être une ou deux combinaisons où c'était un peu limite. Il fallait que je lui fasse confiance. Je suis très, très content, s'est-il réjoui. Une jument qui fait ça à neuf ans sur un terrain vallonné, on ne va pas se plaindre. »

Classé au 9e rang provisoire (27.1 points) du classement dominé par l'impressionnant Michael Jung (18.8 points) avant la dernière épreuve de saut d'obstacle, le Tricolore expatrié en Angleterre peut encore espérer décrocher une belle place pour ses premiers championnats du monde. En individuel, Cyrielle Lefèvre a, elle aussi, réalisé un très beau cross avec un sans-faute et seulement quatre secondes de dépassement de temps. Mais la tristesse prédominait dans les rangs tricolores après cette journée noire.

Classement par équipes après deux épreuves

1. Allemagne : 76.1 points
2. USA : 77.4 points
3. Grande-Bretagne : 80.9 points

Classement individuel après deux épreuves

1. Michael Jung (ALL/fischerChipmunk FRH) : 18.8 points
2. Yasmin Ingham (GBR/Banzai du Loir) : 23.2 points
3. Tamra Smith (USA/Mai Baum) : 24 points
4. Oliver Townend (GBR/Ballaghmor Class) : 24.3 points
5. Julia Krajewski (Amande de B'Neville) : 26 points
[...]
9. Gaspard Maksud (FRA/Zaragoza) : 27.1 points
28. Cyrille Lefèvre (FRA/Armonjo Serosah) : 37.2 points
54. Astier Nicolas (FRA/Alertamalib'Or) : 70.1 points

lire aussi

Toute l'actualité de l'équitation