Désormais, ce sera Sir Lewis Hamilton !

Basile Davoine
·2 min de lecture

C'était pressenti, c'est désormais officiel : va être fait chevalier au Royaume-Uni. Le nom du septuple Champion du monde de Formule 1 figure sur la traditionnelle liste des distinctions royales du Nouvel an, qui a été dévoilée mercredi soir.

Le pilote britannique va être décoré alors qu'il a bouclé la saison 2020 en décrochant un septième titre mondial lui permettant d'égaler le record absolu détenu jusqu'ici par . Il a par ailleurs battu le record du nombre de victoires en F1 que détenait l'Allemand (91), le portant pour le moment à 95.

Lire aussi :

Le récital turc de Lewis Hamilton restera sa performance de l'année

Lewis Hamilton est le quatrième pilote de Formule 1 à recevoir une telle distinction de la reine Elizabeth II, après (2001). Il est en revanche le premier à être ainsi récompensé alors qu'il est toujours en activité. Frank Williams (1999) et Patrick Head (2015), cofondateurs de l'écurie Williams, avaient eux aussi reçus pareil honneur par le passé.

Fait chevalier à l'âge de 35 ans, Lewis Hamilton n'est pas pour autant le sportif le plus jeune du royaume britannique à être anobli puisque le tennisman Andy Murray était âgé de 29 ans lorsqu'il a été distingué en 2017 après sa deuxième victoire au tournoi de Wimbledon. Les cyclistes Bradley Wiggins et Chris Hoy avaient quant à eux 32 ans, et la navigatrice Ellen MacArthur était âgée de 28 ans.

"Lewis est un véritable géant de notre sport, et son influence est immense à la fois dans et en dehors de la voiture", a tenu à rappeler Stefano Domenicali, qui s'apprête à prendre ses fonctions de PDG de la Formule 1 à la place de Chase Carey. "Chacun d'entre nous en F1 le félicite pour cette reconnaissance méritée de ses accomplissement, et nous avons hâte de le voir briller davantage en 2021."