Pas d'action collective au Racing 92 faute de consensus

Xavier Richard

Il existe "trop de divergences d'opinion pour entamer une action collective" parmi l'ensemble des joueurs du Racing 92, cependant "très préoccupé" par l'avenir de leur club et celui du Stade Français après la fusion annoncée entre les entités professionnelles des deux clubs, ont-ils indiqué jeudi soir dans un communiqué.

"Depuis l'annonce de la fusion entre le Stade Français et le Racing 92, l'ensemble des joueurs est très préoccupé par l'avenir des deux entités", est-il écrit dans un "Communiqué des joueurs du Racing 92" publié sur Twitter par plusieurs d'entre eux, dont le capitaine Dimitri Szarzewski. "Suite à une réunion des joueurs de l'effectif professionnel et Espoir, nous avons constaté trop de divergences d'opinion pour entamer une action collective. Nous restons cependant solidaires les uns des autres face à cette situation sans précédent", est-il ajouté.

Le communiqué précise par ailleurs que "plusieurs joueurs ont été nommés pour représenter les différents points de vue du groupe" lors de la réunion prévue vendredi matin au siège de la Ligue nationale de rugby (LNR). Une réunion pour tenter de sortir de la crise née du projet fusion, annoncé lundi par le président du Stade Français Thomas Savare et celui du Racing 92 Jacky Lorenzetti, entre les entités professionnelles des deux clubs. Les joueurs du club parisien avaient pour leur part décrété mardi une grève illimitée pour protester contre ce projet qui serait effectif dès la saison prochaine et dont ils demandent le retrait total.


Retrouvez cet article sur francetv sport

Montpellier opposé au report de son match contre le Racing
Top 14 : Castres accepte le report du match contre le Stade Français
Le projet de fusion Racing-Stade Français toujours en marche, mais la journée de Top 14 tronquée

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages