Dakar 2021, la croisade verte

Gael Robic
·1 min de lecture

"Le Dakar, c’est la course la plus incroyable qui soit. J’ai toujours eu l’ambition d’y revenir. Mais cela devait correspondre à mes convictions. J’ai toujours voulu apporter des idées mais dans les équipes, c’était plutôt 'tais toi, t’es qu’un pilote !'". Guerlain Chicherit a toujours eu son franc-parler, et de la suite dans les idées. En 2017, le Savoyard fonde sa propre écurie, GCK Motorsport, engagée en championnat du monde de rallycross. Le voici aujourd’hui de retour sur le Dakar, six ans après sa dernière participation : "Je reviens avec un projet innovant. Ce n’est pas uniquement une voiture de course, c’est tout un environnement vert. C’est un vrai projet, dont le Dakar a besoin."

"L’hydrogène, c’est la voie !"

Nom de code : GCK e-Blast 1. "Blast" pour explosion. Derrière ce poétique anglicisme se cache un ex-buggy Peugeot, converti à l’électrique. "C’est un projet très ambitieux", détaille le patron-pilote. "Il ne reste pas grand-chose du buggy 3008 DKR. Le châssis a été totalement revu. Nous en sommes à la troisième version. La première a subi un an de tests. La V2, électrique, sera dévoilée sur le Dakar (une conférence de presse est prévue à Neom,...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi