Dakar 2021 : le nombre provisoire d'engagés au plus bas depuis 1995

Basile Davoine
·2 min de lecture

Le Dakar n'échappe pas aux conséquences de la crise sanitaire. Pour la première fois depuis 25 ans, le nombre de participants à l'édition 2021 sera au plus bas. Une situation à laquelle s'attendait l'organisateur du plus grand rallye-raid du monde, qui aura lieu du 3 au 15 janvier prochains en Arabie saoudite. ASO a publié la liste provisoire des engagés, qui permet d'observer ce phénomène prévisible.

Le Dakar 2021 verra la participation de 440 concurrents (266 véhicules), ce qui représente une baisse de 22%. À titre de comparaison, ils étaient 563 concurrents (342 véhicules) l'an passé, avec des chiffres qui étaient restés stables malgré le choix de quitter l'Amérique du Sud. La dernière fois que le Dakar a compté aussi peu de véhicules au départ remonte à l'édition 1995, qui s'était élancée de Grenade, en Espagne, pour s'achever à Dakar, au Sénégal. Stéphane Peterhansel avait alors décroché sa quatrième victoire à moto, Pierre Lartigue et Michel Périn s'imposant chez les autos avec la Citroën ZX.

Lire aussi :

Le Dakar prend des mesures strictes face au COVID-19

Si le plateau s'est considérablement réduit, il n'est toutefois pas avare en gros clients. Tenants du titre chez les autos, Carlos Sainz et Lucas Cruz porteront le numéro 300 et tenteront de défendre leur bien, toujours avec l'équipe X-raid Mini. Stéphane Peterhansel tentera de le concurrencer mais le Français ne sera pas le seul puisque Nasser Al-Attiyah sera au départ avec son Toyota Hilux, tandis que Sébastien Loeb et Nani Roma seront très observés au volant du nouveau BRX T1 de la structure menée par Prodrive. Les noms de Giniel de Villiers, Yazeed Al Rajhi et Jakub Przygonski sont également bien présents. Dans la catégorie moto, tous les favoris sont là au sein des différents constructeurs que sont KTM, Honda, Husqvarna, Yamaha, Hero et Sherco.

Il faut également ajouter à cette liste d'engagés la nouvelle catégorie Dakar Classic créée pour 2021, et dont le plateau demeure inconnu. Mais quoi qu'il en soit, les organisateurs du Dakar s'attendaient à une telle baisse du nombre de participants compte tenu du contexte international lié à la pandémie de COVID-19.

"Nous savons que nous aurons moins de concurrents, c'est presque certain", confiait en juin dernier David Castera, le directeur de l'épreuve, à Motorsport.com. "Nous avons un peu travaillé sur le prix des inscriptions, mais nous perdrons sûrement des engagés en raison de la situation économique mondiale. Le plus important est de pouvoir organiser le Dakar 2021 en Arabie saoudite."

ASO a mis récemment les dernières touches au parcours de cette 43e édition, qui sera officiellement dévoilé la semaine prochaine, le mercredi 25 novembre, lors d'une conférence de presse dématérialisée.