Dakar: Alonso accusé de ne pas avoir laissé passer un concurrent

Fernando Alonso ne semble pas avoir encore intégré tous les codes du Dakar. L'Espagnol, qui participe au rallye-raid pour la première fois, a subi les critiques de l'Argentin Orlando Terranova. Ce dernier lui reproche de ne pas l'avoir laissé passer lors de la première étape, dimanche entre Jeddah et Al Wajh (Arabie saoudite). Il l'a pourtant averti à trois reprises par le dispositif "sentinelle", qui permet à un concurrent d'envoyer un signal à un véhicule plus lent qui le précède afin de s'écarter de la route. Ce système émet un bruit dans l'habitacle du véhicule contacté.

Terranova veut expliquer quelques règles à Alonso

A trois reprises, l'équipage Fernando Alonso-Marc Coma aurait reçu le message sans s'écarter clairement de la route pour laisser la place. Terranova a confié sa volonté de s'entretenir avec Alonso pour lui expliquer "quelques règles de coexistence". "C'était une situation ingrate, a-t-il ajouté. C'est une course très irrégulière et le mieux est de s'écarter quand une voiture plus rapide arrive."

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Marc Coma, co-pilote du double champion du monde de F1, ne s'est pas épanché sur ce faits de course, précisant simplement: "au final, ils nous ont dépassé". 

Terranova a tout de même salué Alonso en précisant qu'il était "une grande référence", tout en l'invitant à "un peu plus de considération" et à s'habituer rapidement aux modus operandi de son nouveau terrain de jeu. "Il a un bon rythme et a pris du feeling...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi