Dakar : co-pilote de Nasser Al-Attiyah, Matthieu Baumel s'attend à "transpirer un peu"

Gael Robic
·1 min de lecture

"Nous sommes ici depuis le 5 décembre. Le réveillon ? C’était une soirée comme une autre. On s’est fait un petit resto argentin, en souvenir ! On est arrivé à notre poids de forme. Bon, après trois semaines, peut-être un peu moins (rires) !!!" A peine le temps de digérer que Nasser Al-Attiyah gagne le prologue, devant trois autres Toyota. Le tout jeune quinqua (le qatari a fêté ses 50 printemps le 21 décembre, ndlr) signe sa 36e victoire d’étape. Et pour son copilote ?

"Je n’en ai aucune idée !!! 10 ? 12 peut-être ? Ça fait une de plus en tout cas ! J’aurais peut-être préféré finir 2e ou 3e car là, demain, je vais transpirer un peu ! (la Toyota n°301 ouvrira la piste au départ de la première "vraie" spéciale). En plus il fait chaud, 35/36°, beaucoup plus que l’an dernier ! Si on peut perdre entre trois et cinq minutes, ce sera parfait. Tactiquement, pour la suite, ce serait pas mal."

Nasser roule plus vite que la tablette !

"On a conservé le châssis du Dakar 2020. A bord, Nasser roule beaucoup plus vite que la tablette (cette saison, la tablette...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi