Dakar : Nasser al-Attiyah quadruple en auto, Sunderland double en moto

·1 min de lecture
Depuis son premier Dakar disputé dans l'anonymat, 10e en 2004 au Sénégal au volant d'un Mitsubishi Pajero, Al-Attiyah s'est imposé quatre fois, pour trois constructeurs différents. Ici avec son coéquipier français Mathieu Baumel.
Depuis son premier Dakar disputé dans l'anonymat, 10e en 2004 au Sénégal au volant d'un Mitsubishi Pajero, Al-Attiyah s'est imposé quatre fois, pour trois constructeurs différents. Ici avec son coéquipier français Mathieu Baumel.

Le Qatarien Nasser al-Attiyah, désormais quadruple vainqueur du Dakar en auto (2011, 2015, 2019, 2022), est un sportif éclectique qui a beaucoup roulé en rallye et en rallye-raid, mais qui a aussi tiré à la carabine lors de Jeux olympiques. Dans son portrait épinglé sur le site officiel du Dakar, l?homme de Doha est présenté comme « un ogre à l?éternel sourire », dont le bilan 2021 était très positif : trois rallyes-raids, une Baja (course dans le désert) et trois manches du Championnat des rallyes du Moyen-Orient, soit sept courses et autant de victoires.

Depuis son premier Dakar disputé dans l?anonymat, 10e en 2004 au Sénégal au volant d?un Mitsubishi Pajero, Al-Attiyah s?est imposé quatre fois, pour trois constructeurs différents : d?abord Volkswagen (2011), puis Mini (2015) et donc Toyota (2019 et 2022). Et il a aussi piloté pour BMW et Hummer.

Le renard du désert, âgé de 51 ans, a ainsi accumulé 44 victoires d?étape, sur trois continents (Afrique, Amérique du Sud, Asie), mais il n?avait pas encore réussi à s?imposer en Arabie saoudite, où l?épreuve se déroule depuis 2020 : deux fois deuxième, battu par deux monstres sacrés, Carlos Sainz et Stéphane Peterhansel.

Comme Sainz, Al-Attiyah a aussi brillé dans des rallyes classiques, sur terre, sur neige ou sur asphalte, et conquis deux titres mondiaux. Mais aux étages inférieurs : le P-WRC (voitures de production, proches de la série) en 2006 dans une Subaru, puis le WRC2 (réservé aux espoirs et aux amateurs [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles