Dakar : Pénalisé de cinq minutes, Sébastien Loeb pousse un coup de gueule contre les commissaires de course

Célia Sommer
·1 min de lecture

"Incompétence". C'est l'expression utilisée par le pilote Sébastien Loeb pour qualifier le collège des commissaires du Dakar. Aujourd'hui, le Français et son-copilote Daniel Elena ont été pénalisés de cinq minutes pour un dépassement de vitesse dans une zone contrôlée. L'Alsacien pensait avoir terminé l'étape à la quatrième place, mais a finalement été rétrogradé en septième position. Face à cette sanction, Sébastien Loeb a exprimé sa colère sur son compte Twitter : selon lui, cette punition n'est pas méritée et est totalement injustifiée.

Lorsqu'ils pénètrent à l'intérieur des zones à vitesse contrôlée, les concurrents sont normalement alertés par le GPS, via un système d'alarme. Mais Sébastien Loeb affirme que celle-ci n'a pas sonné lorsqu'il est rentré dans ladite zone, et qu'il n'est pas parvenu à ralentir à temps.

"Malgré nos explications mais surtout malgré les aveux du prestataire du système GPS d'un souci de son matériel dans notre voiture aujourd'hui (...) le jury des commissaires n'a rien voulu savoir et a décidé, lâchement assis derrière son bureau en ayant comme seul risque de renverser son café quand nous, nous risquons notre vie chaque jour dans la voiture,...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi