Dakar: De Villiers dompte la deuxième étape, Alonso largué pour le général

Les jours se suivent et se ressemblent pour Fernando Alonso sur le Dakar 2020. Pour sa première participation, le double champion du monde de Formule 1 a encore rencontré des soucis techniques ce lundi lors des 393 km de la deuxième étape entre Al Wajh et Neom.

Victime de problèmes de suspension  après avoir tapé une pierre avec la roue avant gauche, le pilote Toyota a perdu plus de trois heures à attendre l’assistance technique de son équipe. A priori pas d’abandon mais ses espoirs de bien figurer dès cette année au classement général s’envolent. Pendant ce temps, un autre pilote de l’écurie nippone, Giniel de Villiers, l’a emporté en 3h 37’20’’. 

Le Sud-Africain devance l’Argentin Orlando Terranova de seulement 3’57’’. Le pilote mini s’est consolé en s’emparant de la première place du classement général devant Carlos Sainz et Nasser Al-Attiyah. Longtemps en tête ce lundi, le Saoudien Al Rajhi a commis une faute dans le final et doit se contenter de la septième place. Victorieux de la première étape ce dimanche, le Lituanien Vaidotas Zala a terminé à la neuvième place de l’étape mais a cédé près de vingt minutes à Giniel de Villiers.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Un Branch solide à moto

Dans la catégorie moto, le Botswanais Ross Branch (KTM) a remporté la première victoire de sa carrière sur le Dakar dès sa deuxième participation à l’épreuve. Le pilote africain, meilleur débutant en 2019, a devancé le Britannique Sam...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi