Dallas se reprend face à Golden State, 41 points pour Doncic

Luka Doncic (ici face à Denver) a apporté 41 points à Dallas face à Golden State. (K. Jairaj/Reuters)

Les Mavericks se sont imposés face à Golden State mercredi (116-113) et décrochent ainsi leur première victoire en cinq rencontres. Avec 41 points, Luka Doncic a remporté son duel face à Stephen Curry (32).

Le duel : Doncic surclasse CurryPour la statistique, on retiendra que Luka Doncic est devenu mercredi le 10e joueur à avoir inscrit 20 fois au moins 40 points dans un match de NBA avant ses 24 ans (il égale Shaquille O'Neal). Pour le résultat, le triple double de la star des Mavericks (41 points, 12 rebonds, 12 passes) a fait du bien à Dallas, qui a remporté, face à Golden State, sa première victoire en cinq rencontres (116-113).

lire aussi : Calendrier/Résultats de la NBA

Dans cette réédition de la finale de conférence Ouest de la saison dernière, le Slovène a gagné son duel face à Stephen Curry, auteur de 32 points (5 rebonds, 5 passes). Malgré le panier à trois points de la star du champion en titre à 2 minutes de la fin, permettant aux Warriors de passer devant au score (110-108), Dallas a brillamment géré le money time, s'appuyant sur Tim Hardaway (22 points), dont le dernier des cinq paniers à trois points (sur les 11 de son équipe) a définitivement donné l'avantage aux Mavericks à deux minutes de la fin de la rencontre, et sur un shoot mi-distance de Doncic à une minute du buzzer pour mener 115-112.

Le Français Frank Ntilikina n'est pas entré en jeu, sur décision de Jason Kidd, le coach des Mavericks.

lire aussi : Classement de la conférence Ouest

Le carton : les Knicks dominent Detroit de 30 pointsPour fêter ses 28 ans, Julius Randle a gratifié le public de Detroit d'un festival de paniers à trois points en début de match : quatre dans les quatre premières minutes, six en tout (sur 13 tentatives), pour un bilan final de 36 points, 7 rebonds et 5 passes. De quoi aider la franchise de New York à s'imposer largement sur le parquet des Pistons (140-110), après avoir mené 40-32 dès le premier quart-temps puis de 14 points à la pause - malgré un sursaut des locaux dans les premières minutes du deuxième quart-temps (45-44).

Tom Thibodeau, le coach des Knicks, a ainsi pu donner du temps de jeu à son banc dans la deuxième période. Malgré cela, et l'entrée en jeu des 14 autres joueurs, Evan Fournier n'a une nouvelle fois pas foulé le parquet. Le vice-champion olympique et d'Europe vient de passer neuf matches sur le banc, sa dernière prestation remontant au 13 novembre, face à Detroit (3 points en 12 minutes). Killian Hayes a quant à lui inscrit 11 pts en 26 minutes pour les Pistons (1/4 à trois points), à huit longueurs du meilleur scoreur de son équipe, Isaiah Stewart (19 points).

lire aussi : Evan Fournier, les raisons d'un déclassement

lire aussi : Classement de la conférence Est

La bonne opération : les Clippers laissent Portland à distanceLa 13e victoire de la saison des Clippers (118-112) leur permet de conforter leur 5e place de la conférence Ouest, et de laisser Portland à la 7e. Un succès qui s'est dessiné dans le dernier quart-temps, débuté avec un déficit de 13 longueurs pour Los Angeles, grâce notamment à 22 points inscrits par Norman Powell (32 au total en 24 minutes, 4/5 à trois points).

Reggie Jackson a marqué 24 points (12 passes), Robert Covington 15 points pour cette cinquième victoire en sept rencontres des Clippers, pourtant privés de Kawhi Leonard (cheville), Paul George, John Wall (genou) et Luke Kennard (mollet). Damian Lillard, blessé au mollet lui aussi, manquait à l'appel pour les Trail Blazers.

Face à son ancienne équipe, Nicolas Batum a inscrit 3 points en 25 minutes (5 rebonds, 3 passes), contribuant à la victoire des siens dans le dernier quart-temps : il a donné l'avantage aux Clippers à 2'37'' de la fin, puis bloqué un tir d'Anfernee Simons à 31'' du buzzer.

Un autre Français s'est montré à son avantage. Alors qu'il n'était pas entré en jeu depuis un mois, Moussa Diabaté a lui aussi joué un rôle important. Certes, ses stats sont modestes (3 points, 4 rebonds, 1 contre, 1 interception), mais l'intérieur (20 ans) a disputé l'intégralité du dernier quart-temps.

lire aussi : Podcast Step back : le tanking et la course à Super Victor