Damian Penaud (Clermont) : « Mon avenir est un peu flou »

Damian Penaud veut un temps de réflexion. (P. Lahalle/L'Équipe)

Représentant le club de Clermont lors de la causerie de rentrée organisée par la LNR à Paris, Damian Penaud en a profité pour évoquer son avenir. L'ailier tricolore, en fin contrat en juin 2023, souhaite se laisser du temps et ne décidera qu'après le Tournoi 2023.

« Clermont a notamment perdu Camille Lopez et Morgan Parra à l'intersaison. Comment combler ces départs de taille ?
Camille et Morgan étaient deux piliers du club. On va faire sans, même si ça me fait bizarre de voir Morgan jouer en rose... (il rigole). Il faut passer à autre chose. On va tenter de reconstruire une équipe, un projet autour de ce nouveau groupe. Le club a recruté de très bons joueurs. On va tout mettre en oeuvre pour que l'ASM fasse la meilleure saison possible et accroche une des six premières places pour retrouver les phases finales. Ce sera aussi l'objectif en Coupe d'Europe. La préparation a été intense, l'état d'esprit est bon. Place au terrain.

lire aussi

Toute l'actualité de l'ASM

Vous sentez-vous prêt à prendre plus de place dans le vestiaire de l'ASM ?
Ce n'est pas trop mon truc d'être un meneur d'hommes. Je vais rester à ma place. Il y a des leaders dans l'équipe.

« J'ai envie de me laisser du temps de réflexion. Je prendrai ma décision en mars après le Tournoi »

Vous serez en fin de contrat à l'issue de la saison, en juin 2023...
(il coupe) Aujourd'hui, je suis à Clermont. Mon avenir est un peu flou. J'ai envie de me laisser du temps de réflexion. Je prendrai ma décision en mars après le Tournoi. J'attends de voir si Clermont sera compétitif dans les deux compétitions. Je suis un compétiteur et j'ai envie de gagner des titres. Je ne me vois pas dans un club qui ne gagne pas. Mais ce n'est pas quelque chose qui me tracasse au quotidien.

La non-qualification de l'ASM dans le Top 6 pèse-t-elle dans votre réflexion ?
Un peu quand même. Disputer les phases finales, c'est autre chose. C'est galvanisant. L'ASM est le club qui est venu me chercher, qui m'a fait confiance. Je leur dois du respect. Si le club retrouve les sommets, il n'y a pas de raison que je parte. Je prendrai ma décision sagement. Elle sera mûrement réfléchie. Je ne suis pas pressé. J'attendrai la fin du Tournoi. Le sportif est très important à mes yeux mais il n'y a pas que ça non plus. On verra bien. »

lire aussi

Toute l'actualité du Top 14

La Coupe du monde à l'issue de la saison, on y pense ? ça genre l'approche de la saison ?
Franchement, je n'y pense pas encore. Aujourd'hui, je suis focalisé sur le club. Pour y participer, il faut être performant en club. La saison va être longue. Je me suis bien reposé pendant les vacances. J'ai bien coupé. Je retrouve peu à peu le rythme. Mais je ne suis pas encore prêt. Raison pour laquelle je ne disputerai pas la reprise du Top 14 et le match au Stade Français (samedi, 17h).

Et les Jeux Olympiques 2024 à Paris, ça pourrait être un objectif ?
C'est dans un coin de la tête. Est-ce que le 7 sera intéressé ? La porte n'est pas fermée. Mais je ne vais pas me projeter.