Le Danemark lâche Gianni Infantino, président de la FIFA, après l'affaire du brassard « One Love »

Le Danemark lâche Gianni Infantino, président de la FIFA, après l'affaire du brassard « One Love »

Jesper Moller, président de la fédération danoise, « en colère » contre le président de la FIFA Gianni Infantino après l'interdiction du port du brassard inclusif « One Love » en Coupe du monde, a indiqué ce mercredi qu'il ne voterait pas pour ce dernier lors des prochaines élections pour la présidence de la Fédération internationale l'an prochain.

Au cours d'une conférence de presse improvisée, ce mercredi, le président de la fédération danoise, Jesper Moller, a annoncé qu'il ne soutiendrait plus Gianni Infantino, le président de la FIFA et qu'il ne voterait donc pas en sa faveur lors des élections prévues l'année prochaine. Les pressions de l'instance internationale sur le port du brassard « One Love » ont décidé les plus hauts dirigeants danois à trancher.

« Nous sommes dans une situation extraordinaire, a regretté Moller. Je ne suis pas seulement déçu, je suis également en colère. Nous allons demander une clarification juridique à la suite de ces pressions. »

lire aussi : La FIFA gagne la guerre du brassard inclusif « One Love »