Daniil Medvedev à propos de son premier match face à Roger Federer : « Une des plus grandes émotions de ma vie »

Daniil Medvedev aurait aimé jouer Roger Federer à son meilleur niveau. (J. Prévost/L'Équipe)

Daniil Medvedev n'a pas oublié l'émotion de son premier match contre Roger Federer, en 2018.

Daniil Medvedev après l'annonce de Roger Federer de mettre un terme à sa carrière : « Je n'ai pas encore eu le temps de lire son texte mais je vais le faire. Il a 41 ans, on savait que ça allait venir, mais je ne savais pas s'il allait faire encore un Wimbledon, comment allait son genou. C'est dommage parce que c'est Roger. Tous ceux qui aiment le tennis voulaient le voir jouer le plus longtemps possible. Il a eu une carrière en or, je pense qu'il va bien profiter de sa retraite mais il va nous manquer sur le circuit, c'est sûr.

lire aussi

Roger Federer, l'homme derrière l'icône

Je me souviens des trois matches contre lui, les deux dernières fois, il a gagné facilement. Je me souviens de mon premier match contre lui, à Shanghai (en 2018). Je commençais à monter, je venais de gagner un ATP 500 à Tokyo, j'étais tout content, je jouais plutôt bien. J'avais vu que je pouvais jouer Roger au deuxième tour, j'avais fait un match dingue contre le Chinois Zhang Ze au premier. Derrière, je joue Roger, j'ai des occasions pour gagner le match (perdu 6-4, 4-6, 6-4).

« C'est dommage qu'il ait été moins là quand j'ai progressé »

J'avais fait un rétro boisé énorme, j'avais eu de la chance et il avait rigolé. À ce moment-là, jouer Roger sur le central à Shanghai, c'était une des plus grandes émotions de ma vie. C'est dommage qu'il ait été moins là quand j'ai progressé. La seule grande occasion que j'ai eue ensuite c'était à Wimbledon (2021) mais Hubert Hurkacz a été plus fort que moi et ensuite plus fort que Roger (il l'avait battu en quart de finale) !

voir aussi

Rafael Nadal réagit à la retraite de Roger Federer : « J'aurais aimé que ce jour n'arrive jamais »

Je ne le connais pas tant que ça parce que quand je suis arrivé il jouait déjà peu de tournois et il en a joué encore moins de tournois. Mais de ce que j'ai vu, c'est un homme très sympa, respectueux, généreux. Il se comporte très bien dans tout ce qu'il fait, il est le même à la télévision et dans le vestiaire. »

Sébastien Grosjean : « Roger, c'était le tennis, tout simplement »