Daniil Medvedev, impitoyable, éteint Stefanos Tsitsipas et affrontera Novak Djokovic en finale

Loris Belin
·1 min de lecture

Medvedev-Tsitsipas, la demi-finale devait offrir un grand spectacle au public australien de retour dans la Rod Lever Arena. Mais comme la veille, le duel a viré au one-man show. Daniil Medvedev a confirmé son statut de favori en battant largement son vis-à-vis en trois manches (6-4, 6-2, 7-5) et tout juste 2h09 de jeu. Le N.4 mondial, vainqueur du Masters l'an passé, arrache un peu plus son étiquette de membre de la nextgen pour s'affirmer comme un patron à part entière du circuit. Il aura l'occasion rêvée de le confirmer dimanche 21 février contre le roi du tennis mondial et maître des lieux, Novak Djokovic.

Le Russe, déjà assuré de s'immiscer dans le Top 3 après cet Open d'Australie, semble de plus en plus s'inspirer du "Djoker". Le joueur de 25 ans a eu des airs du rouleau compresseur serbe. La septième opposition contre Tsitsipas a fait oublier leurs dernières retrouvailles, au Masters 2019, la seule victoire de Grec sur un Medvedev alors lessivé par une fin de saison d'enfer. Le scénario était tout autre cette fois, avec Tsitsipas dans le rôle du combattant vaillant mais au physique entamé. Medvedev ne pouvait rêver mieux. En vrai carnassier, il a...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi