Daniil Medvedev redevient numéro 1 mondial au classement ATP, Novak Djokovic 3e

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Daniil Medvedev, finaliste à 's-Hertogenbosch, est de nouveau le leader du classement ATP. (S. King/Presse Sports)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Daniil Medvedev profite de la chute de Novak Djokovic, qui a perdu les points de sa victoire à Roland-Garros 2021, pour redevenir numéro 1 mondial. Son dauphin est Alexander Zverev. C'est la première fois depuis 18 ans qu'aucun membre du Big 3 n'occupe l'un des deux premiers rangs.

C'était écrit et l'ordinateur de l'ATP l'a confirmé : les 2 000 points récoltés par Novak Djokovic après sa victoire à Roland-Garros 2021 lui ayant été retirés ce lundi, Daniil Medvedev en profite pour reprendre la première place mondiale, un rang qu'il avait occupé pour la première fois le 28 février dernier.

lire aussi

Le classement ATP

« Djoko » chute en 3e position, ce qui fait l'affaire d'Alexander Zverev, qui obtient ainsi le meilleur classement de sa carrière (2e). Pour des raisons différentes, ni Medvedev (interdit en tant que Russe) ni Zverev (gravement blessé à la cheville) ne disputeront Wimbledon.

970

La date du 13 juin 2022 est historique : c'est la première fois depuis le 10 novembre 2003 (soit plus de 18 ans et demi, 970 semaines précisément !) que le Big 3 (Djokovic-Nadal-Federer) n'occupe pas l'une des deux premières places ATP. À l'époque, le numéro 1 s'appelait Andy Roddick. Le numéro 2, Juan Carlos Ferrero. Roger Federer était 3e.

Murray de retour dans le Top 50, bond de géant pour Van Rijthoven

Finaliste à Roland-Garros, Casper Ruud décroche lui aussi le meilleur classement de sa carrière (5e). Juste derrière Rafael Nadal, qui ne compte plus que 245 points de retard sur Djokovic. La perf de l'Espagnol est assez ahurissante : il n'a en effet disputé que huit tournois lors des 52 dernières semaines. Hormis Stefanos Tsitsipas, qui perd une place (6e), aucun des autres membres du top 10 (Carlos Alcaraz, Andrey Rublev, Felix Auger-Aliassime et Matteo Berrettini) ne bouge de sa position.

lire aussi

Murray reverdit

Finaliste à Stuttgart, Andy Murray retrouve le top 50 (47e, + 21) pour la première fois depuis mai 2018. Vainqueur à 's-Hertogenbosch aux dépens de Daniil Medvedev, le Néerlandais Tim Van Rijthoven (25 ans), 205e avant le début du tournoi, frôle quant à lui le top 100 (106e, + 99).

Humbert en danger

Neuf joueurs français émargent encore dans le top 100. La bande est menée par Gaël Monfils (24e). Benjamin Bonzi gagne six places (52e), Arthur Rinderknech, cinq (55e), Benoît Paire, une (79e), Quentin Halys, deux (86e). Baisses à la marge pour Ugo Humbert (50e, - 2), Hugo Gaston (67e, - 1), Adrian Mannarino (72e, - 2) et Richard Gasquet (73e, - 1). Mais Humbert vit avec une épée de Damoclès au-dessus de la tête : s'il s'incline lundi après-midi face à Radu Albot, à Halle (où il est tenant du titre), il devrait être expulsé du top 100.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles