Daniil Medvedev surclasse Andy Murray en finale de l'Open de Doha

Daniil Medvedev (à droite) était trop fort pour Andy Murray. (I. Al Omari/Reuters)

Plus complet et plus frais, Daniil Medvedev a pris le meilleur sur Andy Murray (6-4, 6-4) en finale de l'Open de Doha. Après Rotterdam, c'est le deuxième titre consécutif pour le Russe cette saison.

Même si le public, majoritairement acquis à la cause d'Andy Murray, voulait y croire, la finale de l'Open de Doha n'a pas su dévier d'un scénario presque écrit d'avance avec la victoire de Daniil Medvedev. Entre deux des joueurs les plus tactiques du circuit, l'espoir d'un combat mental sur le court était réel. Malheureusement, le combat physique a pris le dessus et Murray ne pouvait pas le gagner. Avec plus de 10 heures sur le court avant d'arriver en finale (contre à peine plus de 5 pour Medvedev), les jambes de Murray n'ont pas pu résister aux assauts de Medvedev.

Sur la lancée de son titre à Rotterdam la semaine dernière, le Russe a su serrer le jeu aux meilleurs moments. À chaque début de set, il a fait l'effort pour breaker un Murray qui se retrouvait obligé de courir après le score. Le Britannique a tout tenté pour revenir, mais ses attaques ne parvenaient que trop rarement à déborder un Medvedev encore exemplaire en défense. Le retour devait être une des clefs du match et c'est Medvedev qui s'est largement imposé dans ce secteur, notamment lors du premier set où Murray ne remportait que 30 % de points derrière sa deuxième balle.

lire aussi : Benjamin Bonzi bat Arthur Fils à Marseille et se qualifie pour la deuxième finale de sa carrière

Medvedev étouffe le retour de Murray dans le deuxième setLe deuxième set a laissé espérer un de ces come-back dont il a le secret depuis le début de la saison. Profitant d'un jeu où Medvedev avait accumulé les mauvais choix, Murray s'offrait un débreak et revenait à 3-3. Le combat s'équilibrait, les deux remportant leur service blanc dans la foulée. Mais alors que Murray menait 40-0, Medvedev l'obligeait à partir à la faute en se remettant dans le match. Le Russe breakait au meilleur moment pour virer en tête et servir pour le match. Malgré une double faute sur sa première balle de match, Medvedev ne tremblait pas sur la deuxième. Au terme d'un rallye en revers, il attirait Murray au filet et terminait avec un lob parfait pour son premier titre à Doha, le deuxième de rang cette saison.

lire aussi : Toute l'actu du tennis