Danny Ings, Saint parmi les Saints

SO FOOT
·1 min de lecture

1790. Voilà le nombre de jours qui se sont écoulés entre les deux premières capes de Danny Ings. Lancé en Lituanie à l'automne 2015 quand le sélectionneur national s'appelait encore Roy Hodgson, l'attaquant a dû patienter près de cinq ans pour renouer avec le maillot anglais, en septembre dernier. À l'image de son histoire avec les Three Lions, le natif de Winchester a connu une trajectoire loin d'être rectiligne. Mais Ings a surmonté chacun des obstacles qu'il a rencontrés comme un hurdler efface chaque haie qui se présente devant lui, à force de travail et de persévérance. Jusqu'à s'imposer comme l'un des meilleurs strikers outre-Manche.

Lever la tête, bomber le torse, sans cesse redoubler d'efforts


Le jeune Danny grandit à Netley, juste à côté de Southampton, en rêvant de porter le maillot des Saints. Premier coup sur la tête à l'âge de dix ans : le club du…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com