“Benedetto ? L’OM, c'est le club qu'il lui faut”

L’Olympique de Marseille s’est attaché les services de Dario Benedetto (29 ans, ARG). L’Argentin a signé pour 4 ans du côté du Vélodrome et portera le numéro neuf.

Le nouvel attaquant de l'OM, Dario Benedetto (AFP).
Le nouvel attaquant de l'OM, Dario Benedetto (AFP).

Dario Benedetto est méconnu en Europe. Suite à cette signature, la rédaction de Yahoo Sport a interrogé Nicolas Cougot, le rédacteur en chef du site Lucarne Opposée (spécialiste du football sud-américain), afin de vous faire découvrir le nouvel attaquant de l’OM.

Beaucoup de personnes s’offusquent du prix du transfert de Dario Benedetto à l’OM (16M€). Pourquoi ce prix ?

“Je pense que la raison principale, c'est parce que Boca sait très bien vendre ses joueurs. De manière générale, quand on regarde les derniers transferts qui ont été réalisés par Boca, généralement ils vendent bien. Nous sommes dans une époque où les montants sont beaucoup plus élevés quel que soit le championnat, quel que soit le pays, et il va falloir se faire à l'idée que maintenant, il va falloir mettre le prix pour acheter des joueurs qui jouent dans les grands clubs sud-américains. C'est déjà assez cher quand on achète au Brésil, sauf si on va chercher des jeunes dans certains clubs. Et là, on parle d'un club comme Boca, on parle d'un garçon qui était avant-centre d'une équipe finaliste de la dernière Libertadores. Mais aussi champion d'Argentine et international (5 sélections). C'est un joueur confirmé au pays.”

Benedetto, qu'est ce que ça vaut ? Quelles sont ses qualités et ses défauts ?

“La principale interrogation porte sur son état physique. C'est vrai, il a eu une grave blessure (ligaments croisés) et ça l’a vraiment freiné. Au moment de cette blessure, il était clairement ce qui se faisait de mieux en termes d'avant-centre en Argentine. Au niveau national, et pour certains, il y a eu un avant et un après. Ce qui n'est pas tout à fait vrai. La vraie question, c'est : est-ce qu'il a récupéré pleinement ses moyens ? Dans quel état arrive-t-il ? Concernant ses qualités, c’est un joueur qui aime participer au jeu, qui ne va pas se contenter de rester dans la surface. Il est très technique, beaucoup plus que ce que l’on peut penser. S’il est bien alimenté, ça va très bien marcher et ça a très bien marché à Boca, avec Pavon notamment. C'est un garçon qui est dépendant du système. Il aime les équipes joueuses avec du jeu dans les couloirs et des ailiers rapides.”

Un bon choix pour l’OM ?

“Sur ce qu’on voit avec André Villas-Boas, c'est plutôt une bonne nouvelle. C'est quelqu'un qui va pouvoir jouer seul en pointe. C'est un garçon qui a besoin d'être aimé. Son agent l'avait déjà dit, il a besoin d'être apprécié. C'est un garçon qui n'a pas peur. C'est très compliqué d'être attaquant à l’OM, mais pour dire les choses clairement, c'est encore plus compliqué d'être avant-centre à Boca. Depuis Martin Palermo, il y en a un paquet qui se sont cassés les dents. Benedetto a mis fin à la malédiction des avant-centres après Palermo. Franchement, j'ai envie de dire que Marseille, c'est le club qu'il lui faut. C'est un garçon qui se nourrit de la passion, et en termes de passion, il va être servi à Marseille. Lorsqu’il est arrivé au Boca en provenance de l’America (Mexique), il était extrêmement discuté, il s’est même fait un petit peu dézinguer dans la presse. Il avait beaucoup de pression car en plus il portait le numéro 9. Et il a mis tout le monde d’accord.”

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles