La date et le lieu des essais hivernaux toujours discutés

Basile Davoine
·2 min de lecture

Si aucune décision n'a encore été prise, la probabilité de report du Grand Prix d'Australie est de plus en plus grande, comme nous l'indiquions lundi. Prévue en ouverture de la saison le week-end de 21 mars, cette manche serait décalée à une date ultérieure en raison des restrictions mises en place à Melbourne pour lutter contre la propagation de la pandémie de COVID-19. Si ce scénario se confirmait, la saison s'ouvrirait alors une semaine plus tard, le week-end du 28 mars, sur le circuit de Bahreïn. Dès lors, l'incidence sur les essais hivernaux devrait être conséquente, au point de remettre en question le lieu de ces tests.

Initialement, les écuries avaient prévu de se rendre à Barcelone pour ces essais, réduits à seulement trois journées. Organiser ces tests à Sakhir avait déjà été envisagé avant que cette hypothèse ne soit écartée, mais elle refait désormais surface à la lumière de l'éventuel report du Grand Prix d'Australie. En cas d'ouverture du championnat à Bahreïn, les équipes souhaiteraient réaliser ces trois jours d'essais sur ce même circuit, pour des raisons évidentes de logistique. Ainsi, tout le matériel acheminé pourrait rester sur site entre le roulage préparatoire et la première course de l'année, réduisant notamment les coûts.

Lire aussi :

Vers un report du Grand Prix d'Australie 2021 Todt prévient : des changements au calendrier 2021 sont probables

Cependant, d'après les informations de Motorsport.com, ce changement de lieu n'est pas encore totalement tranché et les dates des essais hivernaux pas encore fixées définitivement car certains points de désaccord subsisteraient entre les écuries. Certaines souhaiteraient que les tests se déroulent à une date le plus proche possible du Grand Prix de Bahreïn, quand d'autres plaideraient pour un laps de temps plus important.

Le Règlement Sportif de la Formule 1 énonce que les essais hivernaux doivent avoir lieu "entre le 1er février et dix jours avant le début de la saison ou le premier Grand Prix du championnat". Ainsi, en cas de report du Grand Prix d'Australie, les essais devraient se terminer au plus tard le 16 mars, dix jours avant la première séance d'essais libres à Sakhir. Initialement, les dates retenues pour les journées d'essais à Barcelone étaient du 2 au 4 mars. Les écuries doivent maintenant s'accorder sur cette question avant de s'entendre avec les promoteurs du circuit de Bahreïn, qui doit également accueillir les tests de F2 du 9 au 11 mars.

Avec Luke Smith