David Darricarrère (Castres) retient la « force de caractère » de ses joueurs

David Darricarrère (dossard orange) au côté de Pierre-Henry Broncan. (F. Lancelot/L'Équipe)

Après le match nul du CO face au Racing sur la pelouse de Pierre-Fabre (26-26), samedi lors de la 14e journée de Top 14, l'entraîneur des arrières de Castres a relevé la « force de caractère » de ses joueurs, longtemps menés dans cette partie.

David Darricarrère (entraîneur des arrières de Castres, tenu en échec 26-26 par le Racing 92 samedi lors de la 14e journée de Top 14) : « On reste invaincu à domicile face à une très belle équipe du Racing. On a eu les balles de match, non converties, il faut l'accepter. Il faut retenir notre force de caractère après être revenu dans la partie avec 13 points de retard. Cette force, elle est exceptionnelle ! On est sur une bonne dynamique et elle ne va pas se casser sur un seul match et ce résultat nul ».

Antoine Gibert(demi d'ouverture du Racing 92) : « À chaud, il a beaucoup de frustration après un très gros combat. On a joué contre une équipe de Castres qui n'a jamais lâché. On menait de 13 points. Si on avait pu faire sans cette indiscipline... On aurait aussi pu le perdre ce match quand on connaît cette équipe et son public qui pousse vraiment. Après 3 grosses déconvenues, on a au moins relevé la tête à moitié ».

lire aussi : Les résultats de la 14e journée de Top 14