David Gaudu « aurait signé tout de suite » pour être cinquième du Tour avant la haute montagne

David Gaudu se situe à 21 secondes du podium provisoire. (B. Papon/L'Équipe)

David Gaudu (Groupama-FDJ), cinquième provisoire du Tour de France, « aurait signé tout de suite » pour être dans cette position avant la haute montagne, a-t-il expliqué lundi lors de la deuxième journée de repos.

« Dans quel état d'esprit étiez-vous avant le résultat des tests Covid ?
En interne, on fait presque tous les jours des tests antigéniques. On voyait que tout le monde était négatif, ça décharge de la pression. C'est sûr que si on doit sortir de la course, ce serait une grande déception. Mais on fait avec, on respecte les règles qui ont été établies dès le départ. C'est la situation sanitaire qui veut ça. Je pense que tout le monde est soulagé. Ce serait bien pour les coureurs que tout le monde remette le masque, qu'on réduise au maximum les risques. Les spectateurs sans masque, c'est un peu compliqué...

lire aussi

Ben O'Connor, blessé, ne prendra pas le départ de la 10e étape

Êtes-vous là où vous vouliez être ?
On nous aurait dit cinquième du général à une trentaine de secondes du podium, on aurait signé tout de suite. Mes sensations étaient plutôt bonnes en montagne. Je n'étais pas au contact de Pogacar et de Vingegaard mais au contact des autres, ça donne envie. J'ai hâte d'être dans les Alpes, c'est mon massif préféré même s'il ne m'a pas tout le temps souri.

À quoi vous attendez-vous dans les prochains jours ?
La remise en route sera difficile demain (mardi), beaucoup de coureurs ont coché cette étape et l'échappée peut aller au bout. On n'est pas à l'abri que les favoris se fassent la guerre dans la dernière montée. Ensuite, ce sont deux étapes qui me font rêver sur le papier. Le passage Télégraphe-Galibier, c'est la montée que j'ai peut-être faite le plus souvent dans ma vie et l'Alpe (d'Huez) est mythique. Je connais ces deux étapes par coeur. Pour l'instant, on n'a pas encore parlé de stratégie. On passe une vraie journée de repos. On nous a dit de décompresser et ce n'est pas plus mal, au vu de la difficulté du Tour et de l'énergie mentale qu'on y met. »

lire aussi

Toute l'actualité du Tour de France

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles