David Gaudu remporte une dernière étape folle, Primoz Roglic décroche le général

Matthieu Sirvent (iDalgo)
·1 min de lecture

par Matthieu Sirvent (iDalgo)

Depuis quelques mois, Primoz Roglic sait trop bien que rien n’est vraiment joué avant le dernier jour d’une course par étapes. Ce samedi, sur le Tour du Pays basque, la situation a tourné en sa faveur. Deuxième de l’étape derrière David Gaudu, le Slovène a renversé Brandon McNulty, maillot jaune avant cette étape, pour s’imposer pour la deuxième fois sur la course basque. Courte (112 kilomètres) et très difficile (sept montées répertoriées), cette dernière étape a été animée du début à la fin. C’est dans une descente, sous l’impulsion des Astana-Premier Tech, que McNulty et son coéquipier Pogacar ont été piégés. A la mi-course, Roglic s’est isolé avec Gaudu et Carthy pour résister au retour de son compatriote, avant de laisser la victoire au Français à Arrate. Au général, Roglic devance son équipier Vingegaard (+0’52) et Pogacar (+1’07).