David Gaudu s'impose devant Wout Van Aert lors de la troisième étape du Dauphiné, le Belge prend le jaune

David Gaudu a soufflé la victoire à Wout Van Aert. (B. Papon/L'Équipe)

Au terme d'une explication entre leaders lors de l'ascension finale, David Gaudu s'est offert Wout Van Aert au sprint mardi lors de la 3e étape du Critérium du Dauphiné. Le Belge reprend le maillot jaune.

Deuxième victoire française en deux jours sur le Critérium du Dauphiné. David Gaudu (Groupama-FDJ) s'est offert mardi une victoire de prestige au sommet du Puy de Sancy, lors de la dernière ascension de la journée. Wout Van Aert (deuxième) reprend le jaune et le Français Victor Lafay (Cofidis) complète le podium.

À la manière d'un sprinter, David Gaudu (Groupama-FDJ) a jeté son vélo sur la ligne. Au terme d'une étape accidentée qui a vu la première explication entre leaders dans un final de 6,2 kilomètres à 5,6 % de moyenne, il est venu souffler la victoire au nez et à la barbe de Wout Van Aert. Le maillot vert, grand favori de cette 3e étape, bras levés sur la ligne, se voyait déjà remporter une deuxième victoire sur cette édition. « Une erreur de débutant », a regretté le champion de Belgique après l'arrivée, en s'excusant auprès de ses coéquipiers.

lire aussi

Le film de la course

Jumbo-Visma a travaillé... pour rien

L'équipe de Primoz Roglic voulait se rattraper après le raté de la veille, qui a vu l'échappée aller au bout à Brives-Charensac (Haute-Loire). C'est manqué. Après avoir laissé l'équipe TotalEnergies du maillot jaune Alexis Vuillermoz réguler l'allure du peloton pour contrôler une échappée reprise à quelques kilomètres de l'arrivée, l'équipe Jumbo-Visma a montré les dents. Par Christophe Laporte d'abord, qui s'est sacrifié pour ramener le peloton en tête de la course, puis par le Danois Jonas Vingegaard, deuxième du dernier Tour de France, et véritable dynamiteur dans la montée du Sancy. Mais la victoire a finalement échappé à Van Aert et Roglic, a qui le final convenait pourtant parfaitement. Le Slovène n'a pas réussi à briller malgré un positionnement idéal dans le dernier kilomètre.

lire aussi

Le classement de la troisième étape

Vuillermoz a craqué

Lot de consolation tout de même pour Jumbo-Visma : Wout Van Aert retrouve le maillot jaune après l'avoir perdu la veille au profit d'Alexis Vuillermoz. L'équipe de Jean-René Bernaudeau s'est employée toute la journée pour contrôler l'avance de l'échappée où figurait entre autres Pierre Rolland, pour tenter de garder la tunique jaune sur les épaules du Jurassien. Mais dans le final, Vuillermoz a craqué, payant ses nombreux efforts passés. Il termine à une minute de Gaudu.

lire aussi

Alexis Vuillermoz, la revanche d'un modeste

Pierre Rolland a essayé

Les Français sont décidément à l'attaque depuis le départ de La Voulte-sur-Rhône. À 107 kilomètres de l'arrivée, Pierre Rolland, maillot à pois, fait la jonction sur les trois hommes de tête avec deux coéquipiers. Un coup de force de l'équipe B & B Hotels-KTM, qui place quatre coureurs à l'avant. L'échappée sera finalement reprise sur les premières pentes de la montée de Chastreix-Sancy. Le grimpeur de 35 ans aura tout de même marqué un point supplémentaire au classement de la montagne (12 points) et le portera mercredi pour la quatrième étape. Un contre-la-montre individuel de 31,9 kilomètres entre Montbrison et La Bâtie d'Urfé qui pourrait bien chambouler le classement général.

lire aussi

Le classement général

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles