David Martindale, du trafic de cocaïne au banc de la D1 écossaise

SO FOOT
·1 min de lecture

"A-t-on le droit à une seconde chance ? Vous avez quatre heures". Aux côtés des cerveaux en fusion prêts à déverser des heures et des heures d'apprentissage par cœur du cours ayant vocation à remplir quatre copies doubles, un élève dans le fond de la classe se dirait simplement que "évidemment, on a tous le droit à une seconde chance". Et au lieu de se cantonner à quelques lignes écrites à la va-vite qui lui permettront au mieux de quitter la salle le premier, il se rappellerait qu'en choisissant le plan dialectique, un argument tout entier de la thèse pourrait se trouver dans la vie de David Martindale.

Logements sociaux, bar incendié et dette de 60 000 livres

Né en 1974 à Glasgow, David Paul Martindale a grandi à Craigshill, un quartier de Livingston. "Quand tu grandis dans des logements sociaux, tu aspires à être le conducteur de la BMW ou du Range Rover, pas celui qui a un coup du…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com