Qui est David Mazzoncini, le coordinateur du camp de base de l'équipe de France ?

David Mazzoncini, mercredi, à l'hôtel des Bleus. (N. Luttiau/L'Équipe)

David Mazzoncini, ancien joueur du FC Martigues, est le relais logistique des Bleus à Doha. Coordinateur du camp de base de l'équipe de France, de l'hôtel au terrain d'entraînement, il a l'avantage de bien connaître son staff.

Il pourrait faire un canular téléphonique qui passerait aisément : David Mazzoncini a quasiment la même voix, accent et intonation compris, que Didier Deschamps ; il en sourit, car on lui a déjà fait la remarque. Les deux hommes se sont retrouvés en stéréo hier soir, à l'arrivée des Bleus à leur hôtel, à l'ouest de Doha, où il avait déjà passé une partie de la journée pour veiller aux derniers préparatifs.

Deschamps et Mazzoncini vont désormais se voir tous les jours, jusqu'au dernier match de la sélection tricolore. L'ex-défenseur du FC Martigues (51 ans) est « team base camp manager » auprès du staff des Bleus pendant la Coupe du monde, dans la capitale qatarienne. Chacune des 32 sélections qualifiées dispose du même profil à sa disposition, sous la direction de la FIFA, l'employeur.

« Notre département gère les opérations des équipes à leur hôtel et leur terrain d'entraînement, explique-t-il. On s'assure que les demandes du staff soient satisfaites et que tout soit en place. Ensuite, à eux de jouer. » Cette supervision concerne aussi bien les vélos livrés dans la salle de gym que la hauteur de tonte au terrain d'entraînement des Bleus. Tout en veillant au respect des préconisations de la FIFA et de son imposant cahier des charges.

lire aussi : Hôtel, logistique... comment la France a préparé la Coupe du monde au Qatar

Une précédente expérience de joueur au QatarMazzoncini avait déjà participé à l'organisation de l'Euro 2016 en France, mettant ainsi le pied dans les rouages opérationnels des instances. Il maîtrise trois langues étrangères (anglais, espagnol et italien), ce qui aide. Et il connaissait déjà le Qatar : il a joué à Al-Sailiya puis à Al-Wakrah, avec Franck Leboeuf, au crépuscule de sa carrière, en 2005-2006. Quand son ancien responsable, durant l'Euro 2016, a basculé vers la préparation de la Coupe du monde au Qatar, Mazzoncini a été sollicité, a passé un entretien concluant, fin 2020, et a refait ses valises pour revenir dans l'émirat, en mars 2021.

En compagnie du staff des Bleus, Mazzoncini n'est pas dépaysé. « Je connais beaucoup de monde, ajoute-t-il. Didier Deschamps, Guy Stéphan (son adjoint), Franck Raviot (l'entraîneur des gardiens), que j'ai connu joueur à Martigues, et des membres de l'encadrement. Pour eux, c'est rassurant d'avoir quelqu'un qu'ils connaissent sur place et qui peut être leur relais. Et puis c'est ma langue et mon pays. J'ai déjà fait un Euro dans l'organisation, il ne me manquait qu'une Coupe du monde. Et comme je n'ai pas eu la chance de la faire comme joueur... »

lire aussi : La fiche des Bleus pour la Coupe du monde au Qatar