Delio Onnis: "J'aime qu'un but soit une construction collective"

Delio, en préambule, ça vous fait quoi de figurer à la première place de ce classement ?
Évidemment, c'est beaucoup trop pour moi. Sincèrement, je ne sais pas si je le mérite, mais je suis vraiment, vraiment touché. J'accepte ça avec beaucoup de bonheur, je suis très content, pour moi et pour ma famille.

Que faites-vous aujourd'hui ?
Je suis à la retraite. Je reviens périodiquement en Argentine - j'y suis en ce moment -, parce que ma maman de 95 ans est un peu fatiguée. Mais j'habite à Monaco avec ma famille.

"Si Mbappé reste au PSG, je peux te dire qu'il va me dépasser. Et facilement."


Quand vous arrêtez votre carrière en 1986, vous facturez 299 buts en Ligue 1. Vous auriez pu penser que votre record tiendrait toujours, 36 ans plus tard ?

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com