Delphine Delrue et Thom Gicquel se qualifient pour les quarts de finale des Internationaux de France à Coubertin

Thom Gicquel et Delphine Delrue. (B. Paquot/L'Équipe)

Dans une salle acquise à leur cause, Delphine Delrue et Thom Gicquel ont décroché leur place en quarts de finale des Internationaux de France de badminton (21-17, 24-22). Une première pour un double français.

Le public n'a attendu que ça toute la journée et, forcément, quand Delphine Delrue et Thom Gicquel sont rentrés sur le court, il a donné de la voix pour encourager les derniers Français en lice dans ces Internationaux de France de badminton. Leur soutien a été récompensé puisque le mixte bleu a décroché la victoire en deux sets (21-17, 24-22) face à Lee Chun Hei Reginald / Ng Tsz Yau. C'est le premier double tricolore à se qualifier pour un quart de finale dans l'histoire du tournoi.


lire aussi

Décryptage en vidéo du smash avec Thom Gicquel

Comme la veille, les n°7 mondiaux ont eu du mal à conclure et ont laissé filer une confortable avance et plusieurs volants de matches. Mais comme la veille, ils sont allés chercher la qualification en deux manches après une fin de rencontre sous tension. « C'était une ambiance de ouf. On a bien commencé le match et après j'ai eu un petit coup de mou physique. Le public a poussé jusqu'à la fin donc ça nous a aidés », expliquait Gicquel à la sortie du court.

Né pour le show, le joueur exultait face aux tribunes sur le dernier point. « On aime bien jouer devant des salles remplies et faire kiffer le public. À chaque fois qu'on a fait nos meilleurs résultats, c'était devant beaucoup de monde, comme en Indonésie (finale) », s'amusait Delrue. Et Gicquel d'abonder : « Je pense que ça nous transcende. »

Avec cette qualification pour les quarts, la doublette peut désormais rêver un peu plus grand. « Le premier objectif est rempli, racontait Delrue. Après on vise plus, forcément, parce qu'on sait que le prochain tour est aussi à notre portée et on a le niveau pour aller plus loin encore. » Dans le top 10 mondiaux, les Français sont en train de faire respecter leur statut sur leurs terres. Et s'ils font la même ce vendredi, ils seront au rendez-vous des demi-finales.


lire aussi

Toute l'actualité du badminton