« Demain le Sport » : les commotions cérébrales nécessitent une vigilance accrue

« Demain le Sport » : les commotions cérébrales nécessitent une vigilance accrue

Dans le cadre du festival « Demain le sport », ce jeudi à Paris, une table ronde réunissant le judoka Axel Clerget, le neurologue Jean-François Chermann et le responsable médical de la Fédération française de football Emmanuel Ohrant a mis en avant la question des commotions cérébrales chez les sportifs.

Dans le cadre du festival « Demain le sport » à la Maison de la radio et de la Musique, ce jeudi à Paris, Jean-François Chermann, neurologue et grand spécialiste de la commotion cérébrale chez les sportifs, Axel Clerget, champion olympique de judo par équipes à Tokyo en 2021, et Emmanuel Orhant, directeur médical de la fédération française de football, se sont réunis à l'occasion d'une table ronde intitulée « Sport, attention danger ? ».

lire aussi

Le festival « Demain le Sport » est lancé

Le sujet central a tourné autour des commotions cérébrales dont sont victimes les sportifs, que ce soit en sport collectif, en sport de combat ou dans une pratique de loisir. Le professeur Chermann a parlé de son approche du traitement des commotions, à partir du suivi de son premier athlète de haut niveau, le rugbyman Christophe Dominici en 2005, des protocoles mis en place, des apprentissages à effectuer dans les clubs.

Axel Clerget a notamment témoigné de son expérience personnelle en la matière, en détaillant les effets concrets sur sa santé à la suite d'une commotion, de l'importance de gérer ses entraînements par rapport aux coups reçus, etc.

lire aussi

Le programme complet du festival « Demain le Sport »

Emmanuel Ohrant a insisté sur la prise de conscience générale, et l'évolution des protocoles, en particulier par l'analyse des blessures survenues en Ligue 1 et Ligue 2, ainsi qu'au plan international, avec les protocoles adoptés par les instances européenne (UEFA) et mondiale (FIFA).