Demain Le Sport : notre héritage, l'édito de Jérôme Cazadieu

Le directeur de la rédaction de « L'Équipe » présente le festival Demain Le Sport, organisé avec France Info et France Télévisions, qui s'ouvre ce jeudi.

Cinquante et une médailles d'or olympiques et soixante-dix-sept titres de champions du monde vont défiler ce jeudi 22 septembre à la Maison de la Radio et de la Musique à l'occasion du festival Demain Le Sport, organisé par L'Équipe, France Info et France Télévisions. De 10 heures jusqu'à 22 h 30, Michael Phelps (qui truste une grande partie des breloques), Marie-José Pérec, Romain Cannone, Estelle Mossely, Kevin Mayer, Tony Estanguet mais aussi Sandrine Martinet, Michaël Jeremiasz, Théo Curin et Pauline Déroulède chez les paralympiques viendront partager leur expérience et leur vision du sport au moment où la France entre dans la dernière ligne droite vers les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris, en 2024.

lire aussi
Tout savoir sur Demain le sport

Il sera évidemment question d'héritage mais aussi de toutes les manières dont le sport va devoir faire société ces prochaines années. Six grandes thématiques seront abordées, allant de l'éthique à la contribution aux enjeux sociaux et environnementaux.

Un ancien président pour parler du rôle diplomatique du sport
Déclinées en vingt-sept séquences, principalement sous la forme de tables rondes et de master class, ces thématiques doivent amener des champions, des experts, des dirigeants, des personnalités issues de la société civile à tracer une route plus vertueuse pour le sport professionnel comme amateur.

La voiture à hydrogène sera-t-elle l'avenir du sport automobile ? Comment empêcher efficacement le cyberharcèlement des joueurs et des joueuses dans le tennis ? Les sciences vont-elles révolutionner les performances ? Quels moyens mettre en place pour lutter contre les violences sexuelles, un combat mené par L'Équipe depuis des années ?

À deux mois de la Coupe du monde de football au Qatar, l'ancien président de la République François Hollande, lui, dévoilera le rôle diplomatique du sport, entre soft et hard power, tandis que Vincent Labrune, le président de la Ligue de football professionnel, annoncera son plan pour faire entrer la France dans le big 4 européen. Pour L'Équipe, créateur de nombreuses compétitions sportives, ce festival sera aussi une manière de contribuer à créer du débat, éveiller les consciences autour des enjeux majeurs d'ici à 2024 et au-delà. Le sport ne peut pas (plus) être éloigné des préoccupations collectives. Il doit épouser les justes combats de son temps.