Deniz Naki quitte son club après des attaques racistes

SO FOOT
So Foot
Deniz Naki quitte son club après des attaques racistes
Deniz Naki quitte son club après des attaques racistes

Deniz Naki était l'attaquant du club de Gençlerbirliği, en Turquie. Mais après avoir été la victime d'attaques racistes, il a décidé de quitter son club.

D'origine kurde alévi, Naki a été la victime d'attaques physiques à Ankara, rapporte le Hurriyet Daily News. S'il ne souffre que de blessures légères, il a confié au journal allemand Bild ne pas se sentir en sécurité et a ainsi décidé de résilier son contrat. "Ça s'est passé dimanche. Je voulais me prendre quelque chose pour dîner quand j'ai été accosté par trois hommes. Ils m'ont menacé en me disant que c'était un premier avertissement, que le club n'a pas besoin de quelqu'un comme moi et que je ferais mieux de partir."

En attendant le départ, Naki a décidé de prendre ses précautions : "Je n'avais que mes poings pour me défendre, mais la prochaine fois, j'aurai un couteau. Je ne me sens plus en sécurité ici."


Retrouvez cet article sur sofoot.com

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi