Denver et New Orleans se répondent à l'Ouest

Nikola Jokic et les Nuggets se sont imposés face à Miami. (R. Chenoy/Usa today sports)

Au sommet de la conférence Ouest, Denver et New Orleans se sont rendu coup pour coup ce vendredi soir. Grâce à Nikola Jokic, les Nuggets se sont imposés difficilement face à Miami (124-119), alors que les Pelicans se sont offert Philadelphie (127-116).

Les voilà à 23 succès pour 12 défaites. En tête à l'Ouest, New Orleans et Denver n'ont pas flanché ce vendredi soir malgré des oppositions solides pour chacune des deux franchises. Mais ce ne fut pas les mêmes scénarios. Opposés au Miami Heat, les Nuggets ont été bousculés jusque dans les dernières secondes.

lire aussi : Les résultats de la nuit

Devant à la pause, les coéquipiers de Nikola Jokic se voyaient prendre à la gorge dès le début du troisième quart avec un 9-0 encaissé et plus de trois minutes passées sur le parquet sans mettre le moindre point. Il fallait alors le retour des tauliers et de Jokic pour remettre la machine en route.

Le Serbe, auteur de son huitième triple double de la saison (19 points, 12 rebonds, 12 passes), a évidemment été l'un des grands artisans du succès (26e match de suite à plus de 50 % de réussite !), tout comme Kentavious Caldwell-Pope, bien réglé (20 points à 100 % de réussite), mais les projecteurs se sont braqués sur Jamal Murray.

Dans le money-time, alors que son équipe était encore derrière (115-117), le meneur des Nuggets convertissait un tir primé (118-117), avant d'inscrire quatre autres points (dont 2 lancers), le tout en 55 secondes, pour faire la différence (122-117 à 1' du terme). Le Heat, malgré les 26 points de Tyler Herro, restait derrière (124-119), laissant les Nuggets au sommet de la conférence Ouest.

lire aussi : Classement de la conférence Ouest

42 points pour McCollumUne place partagée avec les New Orleans Pelicans. Secoués en début de rencontre par les Sixers (6-16, 6e), les coéquipiers de Zion Williamson ont notamment pu compter sur leur pivot vedette (36 points, 5 rebonds). Mais c'est bien CJ McCollum qui a crevé l'écran.

Avec ses 42 points, dont 11 paniers primés, l'arrière a battu son record dans la franchise de Louisiane pour permettre à son équipe de toujours rester tranquillement en tête lors de cette rencontre (127-116) et de conserver son statut de coleader à l'Ouest, malgré les efforts des Sixers et notamment de Joel Embiid (37 points, 8 rebonds, 5 passes) et James Harden (20 points, 10 passes).

Dans les autres rencontres du jour, Golden State - notamment grâce à ses artilleurs à 3 points dont Jordan Poole (41 points), qui permet de faire un peu oublier Stephen Curry, toujours absent - s'est débarrassé de Portland (34 points pour Damian Lillard) dans une rencontre importante en vue des places pour les play-offs (118-112).

Orlando et Detroit amoindris et battusPour le reste, Orlando, privé de six joueurs suspendus à la suite de l'échauffourée face à Detroit, s'est incliné à Washington (119-110). Les Pistons - sans le Français Killian Hayes également suspendu -, ont connu le même sort face aux Chicago Bulls (132-118) et un Zach Lavine en feu (43 points).

Enfin, Toronto s'est imposé face à Phoenix (113-104) grâce à 35 pts de Gary Trent Jr., tout comme Milwaukee et Giannis Antetokounmpo (43 points, 20 rebonds) contre Minnesota (123-114), alors que Sacramento s'est détaché sur le fil contre le Jazz (126-125) grâce à un 3 pts à neuf secondes du terme de Kevin Huerter.

lire aussi : Toute l'actualité de la NBA