Depay s'est entraîné avec les Pays-Bas mais est toujours incertain pour le premier match de la Coupe du monde

Le Néerlandais, qui n'a plus joué depuis le 24 septembre, devrait rater le premier match des . (S. Mantey/L'Équipe)

L'attaquant néerlandais, Memphis Depay, s'est déclaré apte pour la Coupe du monde même s'il n'est pas certain de commencer le premier match des Pays-Bas, lundi 21 face au Sénégal (17 heures).

L'attaquant hollandais Memphis Depay s'est déclaré apte à disputer la Coupe du monde, atténuant les craintes qu'il pourrait manquer le tournoi au Qatar, bien qu'il ne soit pas certain de commencer le premier match, lundi (17 heures) contre le Sénégal.

Depay, qui n'a pas rejoué depuis sa blessure en sélection le 24 septembre en Pologne (lésion au biceps fémoral de la cuisse gauche), s'est entraîné mardi avec l'équipe, qui a organisé une séance quelques heures seulement après son arrivée au Qatar pour le tournoi. « L'entraînement s'est très bien passé. Je pouvais faire tout ce que je faisais dans un match et il n'y a qu'ainsi que vous pouvez ensuite être à fond pendant 90 minutes, sur de plus longues distances », a-t-il déclaré aux journalistes.

lire aussi : Le groupe des Pays-Bas en Coupe du monde

Depay doit maintenant attendre de voir si Louis van Gaal va risquer de le titulariser contre le Sénégal lors de son premier match du Groupe A. Van Gaal accorde une grande importance à la forme physique des joueurs, mais dans la préparation de la Coupe du monde, il a clairement indiqué qu'il ferait des exceptions en choisissant Depay et son collègue de Barcelone Frankie de Jong, que Van Gaal considère comme les joueurs les plus essentiels de l'équipe.

La semaine dernière, l'entraîneur a déclaré que Depay pourrait débuter sur le banc avant d'entrer sur la pelouse face au Sénégal. « Il ne s'agit pas vraiment de savoir si je suis d'accord avec l'entraîneur national », a déclaré Depay en réponse. « Il s'agit de sa vision, de ce qu'il y a de mieux pour l'équipe et pour moi. Je veux contribuer, pas à un match, mais à tout le tournoi. Je dois aussi être honnête : parfois j'ai besoin d'être un peu protégé de moi-même. »

lire aussi : Toute l'actualité du Mondial