Dernières cartes à jouer pour les judokas français au GP de Zagreb

Loïc Piétri lors du Grand Chelem à Budapest la semaine dernière. (S. Boué/L'Équipe)

Le Grand Prix de Zagreb, de vendredi à dimanche, est l'ultime compétition avant le comité de sélection masculin pour les Mondiaux d'octobre.

Une semaine après le Grand Chelem de Budapest, le Grand Prix de Zagreb, qui se tiendra de vendredi à dimanche, est la dernière occasion pour les Français de se montrer, en vue du comité de sélection pour les Mondiaux (6-13 octobre en Ouzbékistan) qui doit se réunir dans la foulée.

Revol covidé, Piétri ambitieux

Contraint de déclarer forfait car positif au Covid, la veille de la compétition à Budapest, Cédric Revol comptait sur Zagreb pour valider vraiment son billet. Mais le médaillé de bronze européen en -60 kg, fin avril à Sofia, a subi un nouveau test positif mardi et n'a donc pas pu se rendre en Croatie.

Après avoir été à un rien de battre le japonais Sotaro Fujiwara au deuxième tour à Budapest, Loïc Piétri (champion du monde en 2013) est bien à Zagreb avec l'ambition de s'illustrer pour décrocher sa sélection en -81 kg catégorie dans laquelle Alpha Djalo est également engagé à Zagreb. Non classé en individuel en -66 kg aux JO de Tokyo, Kilian Le Blouch tente sa chance en -73 kg, catégorie dans laquelle il a gagné le GP de Tunis en mars. Non classé à Budapest en -66 kg, Orlando Cazorla espère mettre à profit cette session de rattrapage croate.

lire aussi

Toute l'actualité judo

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles