Le dernier hommage de Santos à Pelé en images

Les fans affluent au stade Vila Belmiro de Santos ce lundi pour un dernier hommage, comme souhaité par Pelé avant sa mort. (Ricardo Moraes/Reuters)

Les supporters de Santos ont salué une dernière fois Pelé, dont le cercueil a été placé pour 24 heures au centre de son jardin de Vila Belmiro, le stade du club brésilien.

Il est bientôt dix heures, ce lundi à Santos, dans l'État de Sao Paulo, quand le cercueil de Pelé arrive au centre du stade Vila Belmiro. Edinho (à droite), le fils aîné de Pelé, et l'ancien joueur Zé Roberto mènent le cortège.

Depuis une heure du matin, les supporters de Santos (où Pelé a joué presque toute sa carrière) et adorateurs du « Roi » rejoignent l'immense file d'attente devant le stade. Les maillots sont nombreux dans les rues.

Aucun symbole ne manque. Ni les drapeaux aux fenêtres, ni les couronnes sur la tête, ni la Coupe du monde (remportée trois fois par Pelé, un record).

Aux fenêtres aussi, on salue le « Roi » une dernière fois. L'État de Sao Paulo a décrété un deuil de sept jours.

La foule dispose de 24 heures pour saluer une dernière fois la légende, avant son inhumation. Deux grandes tentes ont été dressées sur la pelouse du Vila Belmiro. Une pour les proches, une autre pour les officiels.

Devant l'une de ces tentes, un chemin permet aux fans d'apercevoir le cercueil, et le visage embaumé de Pelé.

Des banderoles sont brandies dans les tribunes, comme sur la pelouse.

Si certains parviennent à célébrer dans la joie, d'autres n'arrivent pas à retenir leurs larmes.

Sous la tente abritant le cercueil de Pelé, Gianni Infantino est accueilli par Edinho. Le président de la FIFA vient d'annoncer son souhait de voir « dans chaque pays du monde un stade au nom de Pelé ».

À l'extérieur, les portraits de Pelé sont présents partout. Les plus jeunes participent aussi à l'hommage.

Le numéro 10, en berne, est fièrement affiché dans la ville.