Derniers essais chronos de l'année à Nogaro

·4 min de lecture

SUPERBIKE

ESSAIS CHRONOMÉTRÉS : GINES PASSE À L’OFFENSIVE

La séance est interrompue sur drapeau rouge après 19 minutes et 26 secondes d’exercice suite à la chute de Clément STOLL (Suzuki LMS – Dunlop). Les essais reprennent après quelques instants pour 5 minutes et 30 secondes, tous les pilotes sont décidés à déloger Mathieu GINES (Yamaha Tech Solutions – Michelin), installé en haut du tableau en 1’27’’282…

La situation reste pourtant inchangée pour le pilote de la Yamaha n°41 qui conserve sa place de poleman et améliore même son chrono en 1’27’’141. Malgré de beaux résultats et une rigueur à toute épreuve durant la totalité du Championnat, Valentin DEBISE (Kawasaki – Dunlop) conclut la dernière séance de qualifications sans signer de pole cette saison et termine 2ème en 1’27’’459. Auteur du 5ème temps à la sortie du drapeau rouge, Kenny FORAY (BMW – Dunlop) accélère et décroche le 3ème temps sur la deuxième partie de séance en 1’27’’656.

Alan TECHER (BMW Tecmas – Michelin) se montre persuasif pour cette dernière séance de qualifications et descend, lui aussi, sous la barre des 1’28. Auteur du 4ème chrono, il boucle son meilleur tour en 1’27’’735.

Au 5ème rang, le pilote Challenger, Nicolas ESCUDIER (Yamaha Tech Solutions – Pirelli) termine en 1’28’’065 devant Axel MAURIN (Yamaha – Michelin) en 1’28’’088.

David MUSCAT (Ducati – Michelin) en 1’28’’389, Matthieu LUSSIANA (Yamaha) en 1’28’’833 et Florent TOURNE (Yamaha) en 1’29’’228, composent la 3ème ligne.

Chez les pilotes Superbike Challenger Martin RENAUDIN (Yamaha – Pirelli) et Alan AGOGUE (Yamaha) terminent aux 2ème et 3ème places en 1’29’’498 pour le premier et 1’29’977 pour le deuxième.

SUPERSPORT 600

ESSAIS CHRONOMÉTRÉS : FROSSARD EN VEUT ENCORE

Déjà titré mais toujours combatif, Stéphane FROSSARD (Yamaha) s’octroie la pole en 1’30’’255. Quasiment aussi rapide que le leader, Cédric TANGRE (Triumph) passe lui aussi la barre des 1’31 et termine au second rang du scratch en 1’30’’647. En 3ème position sur la feuille des temps, le pilote Challenger Maximilien BAU (Yamaha – Michelin), signe un chrono de 1’31’’076. Le Champion de France 2019, plus à l’aise en course que durant les essais, se positionne d’ores et déjà comme un concurrent sérieux sur un circuit où il avait réalisé le doublé l’an passé.

Sur la 2ème ligne de la grille de départ, Ludovic CAUCHI (Yamaha) et Matthieu GREGORIO (Yamaha – Pirelli) complèteront le top 3 des pilotes Supersport Challenger en 1’31’’149 pour le premier et 1’31’’226 pour le second.

Moins efficace, Guillaume RAYMOND (Yamaha – Michelin) termine 6ème de la séance en 1’31’’615 devant Dylan MILLE (Yamaha) en 1’31’’752, le Challenger Charles CORTOT (Yamaha) en 1’31’’964 et Corentin BRENON (Triumph) en 1’31’’835.

SUPERSPORT 300
ESSAIS CHRONOMÉTRÉS : CARTON PLEIN POUR CARBONNEL

À force d’efforts et de précision, Grégory CARBONNEL (Yamaha – Pirelli) améliore son temps jusque dans les toutes dernières minutes de la séance et s’adjuge la pole position en 1’38’’704. Belle surprise de la part de Louis LAGRIVE (Kawasaki), au guidon de sa Kawasaki n°114, il s’empare du 2ème temps de la catégorie en 1’40’’435.

Toujours très efficace, Alexis BOUDIN (Yamaha – Michelin) signe le 3ème temps des Supersport 300 en 1’40’’542, tout juste devant Guillaume JUCHA (Yamaha) et son 1’40’’602.

Le second représentant de la FT Racing Academy, Colin DRYE (Yamaha – Michelin) termine, quant à lui, au 5ème rang de la catégorie en 1’40’’692.

OBJECTIF GRAND PRIX – PRE MOTO3

ESSAIS CHRONOMÉTRÉS : GIABBANI D’ATTAQUE POUR LA FINALE !

À la mi-séance, Clément GIABBANI (Moriwaki) chute et rentre au stand, il ne ressortira pas. Pourtant, les quelques minutes de l’exercice ont été suffisantes au pilote de la Moriwaki n°917 pour signer le meilleur temps de sa catégorie en 1’39’’576.

Leandro QUINTANS SANS (Beon Yamaha) et Joan BOUCHET (KTM) bataillent pour la seconde place des Pré-moto3. Finalement, c’est BOUCHET qui se classe second en 1’40’’717 devant QUINTANS SANS en 1’41’’091.

Autres pilotes émérites de la catégorie, Elie ROUSSELOT (Beon Yamaha) et Mathis FARGIER (KTM) terminent avec les 4ème et 5ème temps en 1’41’’924 et 1’42’’425