Deschamps, Le Graët… Un champion du monde règle ses comptes

Après les propos polémiques du président de la Fédération Française de Football, Noël Le Graët, sur Zinédine Zidane, les réactions pleuvent pour défendre le Ballon d’Or 1998. Après Mbappé et Djorkaeff, un autre champion du monde est monté au créneau pour attaquer vivement Le Graët et Didier Deschamps.

Noël Le Graët a déclenché une polémique dimanche soir sur RMC. Lors de l’émission Bartoli Time, au moment d’évoquer la situation de Zidane, il répond : « Zidane au Brésil? Je n'en ai rien à secouer, il peut aller où il veut! Il peut aller où il veut, dans un club... sélection, j'y crois à peine en ce qui le concerne. Si Zidane a tenté de me joindre? Certainement pas, je ne l'aurais même pas pris au téléphone ». S’il a depuis présenté ses excuses via un communiqué, ça n’a pas suffi à apaiser les tensions.

« Il a dû un peu s’arroser en Bretagne »

Christophe Dugarry, champion du monde 1998 et grand ami de Zinédine Zidane depuis leur passage chez les Girondins de Bordeaux, a évoqué la polémique qui fait couler beaucoup d’encre depuis dimanche soir sur RMC : « Moi je suis à moitié surpris des mots de Le Graët sur Zizou. Je vais pas tirer une nouvelle fois sur l'ambulance mais ça démontre beaucoup de choses. C'est honteux de dire des choses comme ça, ce sont des gens qui sont censés être au service du football amateur ! Et t'as Le Graët il arrive après l'apéro, il a dû un peu s'arroser en Bretagne le dimanche midi... Il a dû se dire 'moi je suis tout puissant, j'emmerde tout le monde et je…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com