Deschamps en guerre contre Zidane et Mbappé, une accusation tombe

Noël Le Graët est en pleine tempête médiatique après ses propos lunaires au sujet de Zinedine Zidane. Au lendemain de sa prise de parole polémique, les voix s’élèvent pour réclamer le départ du président de la FFF. De son côté, Daniel Riolo rappelle les relations complexes qu’entretiennent Zidane et Deschamps.

Au lendemain de la prolongation de Didier Deschamps à la tête de l’équipe de France, Noël Le Graët s’est lâché concernant Zinedine Zidane, suscitant l’indignation de nombreuses personnalités du sport mais également de la politique. Invité de RMC, le président de la FFF a assuré n’en avoir « rien à secouer » de l'éventualité que Zinédine Zidane puisse devenir le sélectionneur du Brésil, ajoutant qu’il ne l’aurait « même pas pris au téléphone » si l’ancien entraîneur du Real Madrid l’avait contacté pour le poste de Didier Deschamps. Une sortie qui a également fait réagir Daniel Riolo, rappelant les relations complexes entre les deux anciens coéquipiers de l’épopée 1998.

« Deschamps reste à la tête des Bleus pour ne surtout pas laisser la place à Zidane »

« Le Graët ? Il le fait avec l’aval de Deschamps, assure le journaliste de RMC dans l’After Foot. Je suis pleinement convaincu que Deschamps reste à la tête des Bleus pour ne surtout pas laisser la place à Zidane. Comme à l’époque de Knysna, il est au courant mais il veut que tout le monde se plante pour prendre la place. »

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com