Deschamps, la tête à la défriche

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

C'est pareil dans toutes les familles, et l'arbre généalogique de l'équipe de France ne fait pas exception. Quand bourgeonne une jeune pousse, c'est une vieille branche qui tombe. Certains appellent ça le cycle de la vie. Didier Deschamps, lui, appelle ça " faire le boulot ". Alors, quand il débarque dans l'auditorium parisien de la FFF pour annoncer sa nouvelle liste, le chef élague, taille, tranche, alternant subtilement le sécateur et la tronçonneuse. Sans jamais trahir aucune émotion. Dans cet écosystème particulier, ce sont notamment Steve Mandanda, racine épaisse de ce groupe, et Olivier Giroud, branche importante déjà fissurée le mois passé, qui ont craqué ce jeudi. Le premier, 36 ans et nouveau remplaçant à l'OM, est remisé dans le grenier avec peu de ménagement, en dépit des ses états de service. " Je fais des choix sportifs, s'est justifié le chef. Steve est un habitué de l'équipe de France, mais avec sa…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles