Le destin de Lysá, la ville au centre de l'Euro

·1 min de lecture

Toucher du doigt le centre géographique de cet Euro est une sensation bien singulière. Tels les chemins menant tous à Rome, c'est bien Lysá nad Labem la ville éternelle en cet été où l'Europe du football vibre à nouveau dans les stades. Encore faut-il que la population locale – un peu moins de 10 000 âmes au dernier recensement – en soit consciente. Parce qu'au premier abord, Lysá, sous ses airs de belle endormie de la campagne tchèque, apparaît un tantinet fermée à la discussion.

"Quand j'ai reçu un message me disant qu'on était le centre de l'Euro, j'ai cru à une connerie. Comment c'est possible ?"


À la mairie, la standardiste de l'édile Karel Otava botte en touche. L'un des prêtres du village jure dans un anglais plus incompréhensible que celui d'un highlander écossais qu'on "parle très peu football ici" et un employé…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles