Dette américaine : Joe Biden et l'opposition ne parviennent toujours pas à s'entendre

© Evelyn Hockstein, Reuters

Une nouvelle rencontre entre le président Joe Biden et l'opposition républicaine, mardi à la Maison Blanche, n'a pas permis de trouver de compromis sur le relèvement du plafond de la dette. Il reste une quinzaine de jours pour éviter un défaut de paiement américain aux conséquences catastrophiques.

Joe Biden s'est dit optimiste, mardi 16 mai, sur la possibilité d'éviter un défaut de paiement des États-Unis, qui pourrait survenir dans deux semaines, mais l'opposition républicaine s'est montrée plus prudente à l'issue d'une réunion à la Maison Blanche.

"Il reste du travail sur plusieurs questions difficiles", mais Joe Biden est "optimiste" quant à la conclusion d'un "accord budgétaire raisonnable", a indiqué la Maison Blanche dans un communiqué. Le président américain s'entretiendra une nouvelle fois cette semaine par téléphone avec les principaux responsables du Congrès. Il les reverra en personne après son retour dimanche d'un voyage au Japon pour la réunion du G7.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Signe de l'urgence et de la difficulté des discussions, Joe Biden a annulé la tournée diplomatique majeure qu'il devait réaliser dans la foulée en Papouasie-Nouvelle-Guinée et en Australie, a annoncé la Maison Blanche.

Dans un contexte de campagne présidentielle, et généralement de grandes tensions politiques, ni le président américain, candidat à un second mandat, ni le ténor conservateur, ne veulent être celui qui cillera le premier.

Avec AFP


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
États-Unis : bataille politique autour de la dette
États-Unis : le pays bientôt en défaut de paiement ?
Dette américaine : Joe Biden rencontre l'opposition pour éviter un défaut de paiement le 1er juin

Plus de contenus provenant de