Deux femmes attaquées au couteau à Paris : que s'est-il passé ?

·1 min de lecture

C'est une affaire qui a suscité de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux. Le parquet de Paris a ouvert mercredi une information judiciaire pour "violences volontaires" accompagnées de propos racistes, après l'attaque à l'arme blanche dimanche de deux femmes près de la Tour Eiffel à Paris, a appris l'AFP auprès du parquet de Paris. Deux suspectes, placées en garde à vue mardi au commissariat du 7e arrondissement, vont être présentées à un juge d'instruction. Cette altercation serait partie de la présence jugée menaçante d'un chien par deux femmes, qui ont ensuite été blessées à l'arme blanche. 

Dans leur plainte, les deux femmes disent avoir été qualifiées de "sales arabes" par les deux mises en cause. L'affaire avait été très relayée via une vidéo sur les réseaux sociaux, certains internautes dénonçant un "silence médiatique" sur cette agression qu'ils qualifiaient d'islamophobe, quelques jours après l'assassinat vendredi de Samuel Paty, l'enseignant décapité près de son collège de Conflans-Sainte-Honorine. Un tweet publié lundi soir, disant que les deux femmes avaient été poignardées "parce que musulmanes et voilées", a été retweeté plus de 36.000 fois. 

Des faits requalifiés en "violences volontaires" 

Le parquet de Paris avait ouvert une enquête pour "tentative d'homicide volontaire", mais les faits ont été requalifiés en "violences volontaires" à l'issue des gardes à vue. Selon le ministère public, ces violences sont aggravées notamment par le fait qu'elles ont été...


Lire la suite sur Europe1