Deuxième derrière Athing Mu, Rénelle Lamote décroche les minima mondiaux à Rome

Rénelle Lamote lors des JO de Tokyo. (A. Mounic/L'Équipe)

Accrochée à la foulée de la championne olympique Athing Mu, Rénelle Lamote a terminé deuxième du 800 m du meeting de la Ligue de diamant de Rome ce jeudi soir avec les minima mondiaux en poche (1'58''48).

Pour son anniversaire (20 ans mercredi), Athing Mu n'avait pas prévu de folie ni sur la piste, ni en dehors. Pour les à-côtés, on veut bien la croire mais quand il s'agit de courir vite, la championne olympique est toujours à suivre. Venue sans trop de références après un Covid lors de sa préparation, l'Américaine a fait parler sa classe naturelle ce jeudi soir lors du meeting de Ligue de diamant de Rome.

lire aussi

Tous les résultats de la Ligue de diamant de Rome

Bien installée derrière le lièvre (passage en 56''42), Mu a emmené tout le monde dont la Française Rénelle Lamote. En quête de minima, la double vice-championne d'Europe s'est bien accrochée à l'immense foulée de Mu avant de commencer à lâcher du lest à l'entame du dernier virage.

Meilleure performance mondiale de l'année pour Mu

Intouchable, Mu s'imposait en 1'57''01, signant la meilleure performance mondiale de l'année. Derrière, Lamote finissait un peu plus dans le dur mais résistait au reste de la meute pour signer un nouveau podium en Ligue de diamant cette saison après Birmingham et Rabat dimanche.

Surtout en 1'58''48, la Française signait les minima (1'59''30) pour les Mondiaux d'Eugene (15-24 juillet). Éliminée en demi-finales des derniers JO, l'athlète entraînée par Bruno Gajer du côté de Montpellier compte, cette saison, accrocher une finale mondiale.

lire aussi

Marcell Jacobs toujours dans l'expectative après sa blessure

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles