Deuxième tour du British Open : Cameron Smith s'échappe (-13), Perez dans le coup (-4)

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Cameron Smith lors du deuxième tour du British Open. (PHIL NOBLE/Reuters)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Cameron Smith a signé vendredi le meilleur score du British Open, avec un 64 lui permettant de prendre seul les commandes à St Andrews. Suivi par Cameron Young, Rory McIlroy ou Dustin Johnson, l'Australien domine mais aura encore fort à faire ce week-end pour aller chercher son premier Grand Chelem.

Cameron Smith a fait plier St Andrews, vendredi lors du 2e tour de The Open. Parti fort et dans son style caractéristique fait de longs putts précis et d'approches millimétrées, l'Australien a rendu la meilleure carte du tournoi pour prendre seul les commandes du Majeur britannique. Un 64 (-8) lancé par trois birdies aux trois premiers trous (22 mètres de putts cumulés !), où trois coups de putters ont suffi au 6e joueur mondial pour effacer son retard de la veille.

lire aussi

Le film du deuxième tour

Passé en -5 à l'aller, Smith a réussi ne pas ralentir au retour. Fidèle à sa réputation de joueur offensif (top 5 aux nombres de birdies et à la moyenne de score sur le PGA Tour), il signera un dernier birdie au 10, avant d'enfiler un putt de 18 mètres pour eagle au 14. Son par crucial sauvé sur le 17, redevenu le trou le plus dur du parcours pour cette deuxième journée, préservant une partie idéale. Sans le moindre bogey ni coup de frayeur.

Young reste dans le coup

Ayant profité d'un vent quasi nul et d'un sol assoupli par la fine pluie matinale, le tenant du Players Championship pointe désormais en -13, deux coups devant un Cameron Young qui s'accroche à son rôle d'outsider (69). Réaction du natif de Brisbane, qui à 28 ans sprinte après son premier Grand Chelem : « Je savais que le retour allait être très difficile, avec du vent sur la gauche tout le long et guère favorable aux droitiers. il a juste fallu être très patient et j'ai vraiment joué au golf intelligemment, avec (comme jeudi) beaucoup de de bons putts à longue distance. »

Tout reste à faire

Même si les conditions de jeu devraient rester calmes et stables pour les deux tours à venir, et en théorie éviter les grosses catastrophes de score, rien n'est fait dans le Fife. La qualité du C.V. des poursuivants le prouve, avec notamment Rory McIlroy (68) et Viktor Hovland (66) à la 3e place (-10). Sans parler du détaché ''LIV golfer'' Dustin Johnson (67, 5e, -9), d'un Scottie Scheffler imperturbable n°1 mondial (6e en -8, avec Tyrrell Hatton), voire pourquoi pas d'un Adam Scott, toujours dangereux sur ce tournoi (8e, -7, avec Patrick Cantlay).

Dans le top 10, huit titres du Grand Chelem sont cumulés aux trousses du mulet de Smith. Ceci augurant un week-end riche en score sous les 70 à St Andrews, qui tente de résister tant bien que mal au pilonnage. Parfois à coup de positions « inédites et farfelues », selon les mots du spécialiste des lieux Tyrrell Hatton, jamais le dernier pour grogner malgré un 66 rendu.

Week-end sans Woods et Mickelson

En plus de l'adieu possible de Tiger Woods au berceau du golf (+9, cut raté) ou du coup d'accélérateur proposé par Victor Perez chez qui tout est encore possible (69, -4, 25e avec Jon Rahm), quelques grands noms ne verront pas le moving day. Désormais ex-tenant du titre, Collin Morikawa (72-73, +1) manque le cut d'un point, une semaine après son échec au Scottish Open. Une première à The Open depuis 2012, avec l'échec de Darren Clarke.

lire aussi

Woods : « Comme si c'était mon dernier British Open ici à St Andrews »

Même score et même élimination pour Henrik Stenson, Louis Oosthuizen et Max Homa, tandis que Phil Mickelson s'en va tristement et sans un mot, peut-être tout comme Woods pour la dernière fois à St Andrews (125e, +5). Un parcours qui pourrait ne retrouver l'Open qu'en 2030, quand Woods et le gaucher californien auront respectivement 53 et 60 ans.

lire aussi

Toute l'actualité du golf

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles